Aerztegesellschaft des Kantons Bern

De grandes ouvertures pour les réseaux médicaux

    Berne (ots) - Les résultats de l'enquête " Opinions et attitude des médecins du canton de Berne à l'égard des réseaux médicaux " montrent clairement la volonté d'adhésion à un réseau médical. Les critiques et le doutes existent néanmoins. Les réseaux doivent servir à garantir la qualité des soins et ne sont pas conçus prioritairement comme un instrument destiné à faire des économies. C'est pourquoi la responsabilité budgétaire dans les soins aux patients est rejetée.

    La Société des médecins du canton de Berne et le trustcenter cantonal PonteNova ont confié un mandat pour une étude intitulée " Opinions et attitude des médecins du canton de Berne à l'égard des réseaux médicaux ". L'enquête indépendante et représentative a été menée au cours du mois de mai 2006 par l'Institut swisspep pour la qualité et la recherche dans le domaine de la santé, en collaboration avec l'Université de Berne. L'enquête concernait 1'961 médecins, femmes et hommes, des différentes disciplines médicale, au bénéfice d'une autorisation de pratique.

    La moitié des questionnés a répondu. Parmi eux, 30 % étaient déjà membres d'un réseau, 53 % envisagent une adhésion au cours des trois années à venir et ils ne sont que 17 % à rejeter les réseaux. En dépit de cette attitude plutôt positive, les critiques et les doutes sont largement exprimés. Pour les médecins du canton du Berne, les modèles médecin de famille sont avant tout considérés comme un moyen permettant d'améliorer la qualité et non pas destinés à faire des économies. Par conséquent, les réseaux avec coresponsabilité budgétaire ne sont pas en mesure de réunir une majorité. Le médecin bernois attend du monde politique des mesures contre la sélection des risques, en faveur de modèles partenariaux, de réels incitatifs et des participations différenciées.

    Les résultats les plus significatifs de l'enquête sont les suivants :

- Pour les médecins bernois c'est la garantie de la qualité qui est   au premier plan. - Il faut éviter de perturber la relation de confiance entre patient   et médecin. - Les spécialistes doivent également pouvoir assumer les fonctions de   médecin de famille. - Les réseaux avec coresponsabilité budgétaire sont inacceptables   pour la moitié des praticiens de premier recours. - Il y a donc une demande pour des modèles nouveaux intégrant tous   les fournisseurs de prestations, sur toute l'étendue de la chaîne   des soins. - La LAMal doit permettre une rémunération extra-tarifaire en faveur   des médecins appartenant à des réseaux. - Il faut lutter contre la menace d'une sélection des risques en   améliorant la compensation des risques. - Il faut motiver les malades à entrer dans un modèle médecin de   famille en réduisant leur participation aux coûts. - Pas d'offre sans convention contractuelle explicite entre assureurs   et réseaux médicaux.

    Les 10 facteurs de succès des réseaux médicaux sont les suivants :

- Une information ouverte et neutre par la Société des médecins ou   l'Université. - Une aide au départ par une société de gestion. - Une administration réduite au minimum. - Le droit d'intervention. - Des incitatifs financiers. - Empêcher la sélection des risques. - Autonomie au niveau des décisions médicales. - Pas de contrôles tracassiers. - Stabilité de la valeur du point tarifaire. - Aide au marketing du cabinet.

    L'étude est publiée dans différents médias (www.saez.ch/d/set_archiv.html), elle peut être consultée sur le site de la Société des médecins (www.bekag.ch/).

ots Originaltext: Aerztegesellschaft des Kantons Bern
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Dr Beat Künzi
Responsable scientifique de swisspep
E-Mail: beat.kuenzi@swisspep.ch
Tel.: +41/31/951'69'69

Mme Dr. phil. Klazien Matter-Walstra
Research assistant
E-Mail: klazien.matter@MEMcenter.unibe.ch
Tel.: +41/31/631'59'65

Jürg Schlup
Président de la Société des médecins du canton de Berne
E-Mail: schlup@hin.ch
Mobile: +41/79/653'96'74

Dr Hans-Werner Leibundgut
Président du CA de PonteNova,
E-Mail: hans.w.leibundgut@hin.ch
Tel.: +41/32/313'20'80



Ces informations peuvent également vous intéresser: