fmCh

Votation fédérale - La caisse unique provoque une diminution de la qualité médicale

Zurich (ots) - La FMCH, l'organisation faîtière des chirurgiens, gynécologues, obstétriciens et anesthésistes, se prononce contre l'introduction d'une caisse unique. Celle-ci provoquerait une diminution de la qualité des prestations médicales fournies à la population L'Initiative populaire "pour une caisse maladie unique et sociale" demande des primes en fonction de la capacité économique, c'est-à-dire, comme le précise le président du parti socialiste, Hans-Jürg Fehr, des primes en fonction du revenu et de la fortune. Si en réalité, un impôt de santé devait être introduit, celui-ci devrait être adapté annuellement à la croissance des coûts. Or, comme les impôts sont impopulaires, il est improbable que ce genre d'adaptations soit effectué. La conséquence est claire: ou bien une diminution des prestations ou une économie de dettes. En fin de compte, les prestations médicales de haut niveau seraient réservées à celles et ceux qui peuvent s'offrir une assurance privée haut de gamme. Nous pouvons observer en Allemagne où une telle évolution peut aboutir. Dans un système de santé d'Etat, les dettes sont programmées à l'avance. La situation désolante de l'approvisionnement médical dans d'autres pays illustre ce propos. Quand le budget global est épuisé, les prestations médicales doivent être reportées jusqu'à ce qu'un nouveau budget soit attribué. L'assurance invalidité en Suisse est également un exemple à quel point les assurances d'Etat sont sujettes à l'économie de dettes avec la conséquence d'une réduction de prestations. Une restriction de ressource aboutit à court ou long terme à un rationnement des prestations de base et à une médecine à deux vitesses. Est-ce vraiment cela que nous voulons? Le financement du système de santé actuel repose sur des bases saines et solides. La Suisse dispose d'un système de santé de haute qualité. Il s'agit avant tout de mieux utiliser le potentiel de productivité dont nous disposons. Les réserves obligatoires des assureurs garantissent une grande liquidité et des adaptations à l'évolution des coûts des primes. Ainsi, nous ne laisserons pas à nos enfants une montagne de dettes, au moins dans le secteur de la santé. La FMCH, l'Association Suisse des médecins avec activité chirurgicale, a été fondée le 18 septembre 2004 à Berne par douze sociétés de chirurgiens (et d'anesthésistes) et leurs 3400 membres. Depuis lors, la FMCH est l'organisation faîtière des chirurgiens suisses, soit l'un des principaux interlocuteurs pour toutes les questions de santé. La FMCH réunit aujourd'hui 15 associations professionnelles et quelque 5000 médecins exerçant la chirurgie. Pour toutes questions concernant ce communiqué de presse, nous vous prions de bien vouloir contacter le responsable de l'information de la FMCH. Nous sommes également à votre disposition afin de contacter un interlocuteur pour une interview. ots Originaltext: FMCH - Association Suisse des médecins avec activité chirurgicale Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: Geri Staudenmann Tel.: +41/32/345'24'44 Fax: +41/32/345'24'48

Ces informations peuvent également vous intéresser: