Schweizerische Herzstiftung / Fondation Suisse de Cardiologie / Fondazione Svizzera di Cardiologia

Revenus à la vie: La Fondation Suisse de Cardiologie décerne le prix HELP

Berne (ots) - Cinq personnes sont courageusement intervenues sans perdre de temps, sauvant ainsi la vie de trois victimes d'un arrêt cardiaque. La Fondation Suisse de Cardiologie leur a décerné le Prix HELP 2014 pour ces sauvetages réussis.

Ces trois accidents montrent que n'importe qui peut tout à coup se retrouver dans une situation extrêmement grave, mais aussi qu'une aide rapide permet de sauver des vies.

Hans Schellenberg (47 ans) reçoit la visite de son frère et de la famille de celui-ci pour le dîner lorsque tout à coup, il s'effondre dans la cuisine. Son cousin Philipp Kündig alarme les secours et transmet leurs directives téléphoniques à Paul Schellenberg, le frère de la victime. Tous deux se relayent pour pratiquer la réanimation cardio-pulmonaire jusqu'à l'arrivée de l'ambulance. Hans Schellenberg a survécu à l'accident sans séquelles et il est maintenant en excellente santé. Il a repris son travail rapidement et grâce à un entraînement régulier dans un centre de fitness, il se sent encore plus en forme qu'avant son arrêt cardiaque.

Le deuxième accident est celui de Daniel Thamberger (58 ans), victime d'un arrêt cardiaque en voiture, alors qu'il aborde un sens giratoire. Il percute alors un arbre. Benil Saglam observe l'accident. Elle évalue parfaitement la situation et sait que chaque minute compte. La jeune femme accourt à l'aide et pratique seule la réanimation jusqu'à l'arrivée de la police et des sauveteurs. Daniel Thamberger a repris son travail et il pense encore souvent avec gratitude à sa sauveteuse.

Nicole et Mathias Kuster sont témoins d'une autre urgence lors du carnaval de Bâle en 2013: Rolf Häring (73 ans), joueur de piccolo, s'effondre devant eux. Le couple appelle l'ambulance. Nicole Kuster pratique la réanimation cardio-pulmonaire, observée par de nombreux badauds. Seul un touriste allemand lui vient en aide tandis que son mari dégage le passage pour l'ambulance. Grâce à l'intervention décidée du couple, Rolf Häring a survécu et il a pu cette année participer à nouveau activement au carnaval de Bâle ainsi que reprendre ses activités de directeur d'une coopérative d'habitation.

Quand chaque minute compte

Nous espérons que ces événements encourageront d'autres personnes à agir à leur tour vite et sans hésiter si une situation d'urgence similaire se présente. Chaque année en Suisse, environ 8 000 personnes subissent un arrêt cardio-circulatoire. «À chaque fois, il s'agit d'une course contre la montre et il est donc vital de savoir exactement ce qu'il faut faire», souligne PD Dr Gabor Sütsch, Président du groupe de projet HELP de la Fondation Suisse de Cardiologie. «Plus le numéro d'appel d'urgence 144 est alerté rapidement et les mesures de réanimation mises en oeuvre sans tarder, plus les chances de survie de la victime augmentent et le risque de séquelles diminue.» La technique de réanimation cardio-pulmonaire est facile à apprendre dans le cadre d'un cours ou à l'aide du kit d'autoformation MiniAnne. L'élément décisif est le massage cardiaque qui consiste à effectuer 100 compressions vigoureuses et rapides par minute, à au moins cinq centimètres de profondeur, sur la moitié inférieure du thorax. Si l'on est témoin d'un arrêt cardio-circulatoire, il n'est pas indispensable de pratiquer le bouche-à-bouche ou bouche-à-nez pour réussir à sauver la victime.

Oser aider!

Toute personne profane en matière médicale, ayant, par massage cardiaque, et/ou en utilisant un défibrillateur automatique externe (DAE), sauvé la vie d'une victime d'un arrêt cardio-circulatoire peut être candidate au Prix HELP de la Fondation Suisse de Cardiologie. Les documents de candidature au Prix HELP 2015 sont disponibles sur le site www.helpbyswissheart.ch/prix ou directement auprès de la Fondation Suisse de Cardiologie.

Vous trouverez plus d'informations sur les sauvetages primés sous www.helpbyswissheart.ch/histoires (rubrique arrêt cardio-circulatoire).

Le communiqué et des photos des lauréats sont disponibles Sous www.swissheart.ch/medias

Contact:

Silvia Aepli
Responsable secteur informations, prévention
Fondation Suisse de Cardiologie, Berne
Téléphone 031 388 80 95
aepli@swissheart.ch



Plus de communiques: Schweizerische Herzstiftung / Fondation Suisse de Cardiologie / Fondazione Svizzera di Cardiologia

Ces informations peuvent également vous intéresser: