PwC

Étude de PwC: «Room to grow: European cities hotel forecast for 2014 and 2015»

Zurich (ots) - Les chambres d'hôtels les plus rentables situées à Genève et Zurich

En 2014, Dublin est la ville affichant les prévisions de croissance des recettes par chambre d'hôtel les plus élevées, suivie de Londres et Paris. Dublin devrait céder la première place à Londres en 2015. En chiffres absolus, Genève et Zurich forment le duo de tête pour les années 2014/2015. L'hôtellerie est confrontée à des défis: cinq grandes tendances auront des implications sur la clientèle, la concurrence, les modèles d'affaires et les technologies. Telles sont les conclusions de l'étude PwC «Room to grow : European cities hotel forecast for 2014 and 2015», qui a analysé 18 des villes et centres les plus importants d'Europe et établi des prévisions relatives aux recettes par chambre d'hôtel.

En 2014, Dublin sera la ville affichant les prévisions de croissance les plus élevées en matière de recettes par chambre d'hôtel (RevPARs - revenue per available room*), suivie de Londres et Paris ainsi que d'Édimbourg, Berlin, Francfort, Vienne et Moscou. En 2015, Londres devrait enregistrer la plus grande croissance des recettes par chambre d'hôtel, suivie par Dublin, Lisbonne, Prague, Moscou, Édimbourg, Zurich et Francfort. En chiffres RevPAR absolus, Genève et Zurich occupent cependant la tête du classement, en raison de leurs tarifs de chambres (ADR - average daily rate**) élevés et constants en moyenne. Nicolas Mayer, responsable Tourisme & Hôtellerie chez PwC Suisse, explique à ce sujet: «La performance des hôtels zurichois et genevois demeure solide par rapport au marché européen. Les deux premières places des recettes par chambre d'hôtel reflètent la résistance de l'économie suisse face au récent ralentissement en Europe.»

Genève bénéficie de la reprise conjoncturelle

Les taux d'occupation des hôtels genevois sont restés stables ces dernières années à près de 65%, tandis que les tarifs moyens des chambres n'ont cessé de diminuer. Cette tendance s'est poursuivie en 2013: le taux d'occupation annuel s'élevait à 65,2% à la fin 2013, tandis que le tarif des chambres s'est réduit de 296,20 CHF à 287,70 CHF. À Genève, les recettes par chambre d'hôtel devraient augmenter après la hausse des taux d'occupation qui devrait découler d'afflux supplémentaires issus des activités avec l'étranger et de la poursuite de la reprise conjoncturelle.

L'offre hôtelière zurichoise en hausse

L'occupation des hôtels zurichois a de nouveau augmenté en 2013 pour s'établir à 72,3%, ce qui correspond au niveau de 2008 avant la crise. L'occupation est actuellement stable, mais des projets d'hôtels récemment ouverts ou planifiés à court terme font diminuer les prévisions relatives à l'occupation pour 2014 et 2015. Les recettes par chambre d'hôtel devraient augmenter dans les deux prochaines années de respectivement 2,3% et 2,7%.

L'hôtellerie face à des défis

Les grandes tendances ci-après se répercuteront sur l'hôtellerie en raison de la modification de la clientèle, de la concurrence, des modèles d'affaires et des technologies:

- Déplacement de l'économie mondiale de l'ouest vers l'est: le nombre croissant de touristes originaires des pays émergents et de clients d'hôtels âgés se répercute sur l'offre hôtelière.

- Évolution démographique et sociale: le vieillissement de la population occidentale, les changements sociaux et la stagnation des revenus moyens dans les pays industrialisés entraînent de nombreuses transformations au sein du secteur.

- Nouvelles technologies: les médias sociaux, les services mobiles, les services d'analyse et de Cloud Computing font progresser la technologie.

- Accélération de l'urbanisation: le taux d'urbanisation actuel n'est pas durable. On assiste à un transfert des priorités de la création d'emplois vers l'accroissement de la qualité de vie.

- Développement durable, changement climatique et raréfaction des ressources: l'hôtellerie doit développer des possibilités de réduction et/ou de modification de la consommation des ressources et des émissions.

Nicolas Mayer estime à ce propos: «Bien que la conjoncture et le moral des clients s'améliorent, d'autres défis se posent à l'hôtellerie suisse et européenne. De nouveaux canaux de distribution électroniques ainsi que des solutions alternatives aux hôtels telles que AirBnB n'en sont que quelques exemples.»

*RevPAR (revenue per available room): chiffre d'affaires par chambre d'hôtel et l'un des principaux chiffres liés à la performance dans l'hôtellerie (tarif des chambres × occupation). **ADR (average daily rate): tarif des chambres moyen par an.

Contact:

Nicolas Mayer
Responsable Tourisme & Hôtellerie
PwC Suisse
E-mail: nicolas.mayer@ch.pwc.com

Claudia Sauter
Head of PR & Communications
PwC Suisse
E-mail: claudia.sauter@ch.pwc.com



Plus de communiques: PwC

Ces informations peuvent également vous intéresser: