bonus.ch S.A.

bonus.ch: choisir une nouvelle caisse-maladie - ne pas se fier qu'à la prime

Lausanne (ots) - C'est la période des changements de caisse-maladie. Les assurés ont reçu leurs nouvelles primes fin octobre ou début novembre. Suite à l'annonce de hausses de primes modérées, beaucoup de Suisses n'osent pas changer d'assurance. Pourtant un changement de caisse pourrait leur faire réaliser des économies importantes. Dans le choix d'une nouvelle assurance le facteur essentiel est la prime, mais ce n'est pas le seul. La plateforme de comparaison bonus.ch met à disposition différents indicateurs pertinents tels que la stabilité des primes, le taux de réserves, les frais administratifs ou encore la note de satisfaction par assureur. Ces indicateurs viennent d'être mis à jour sur le site.

Chaque année, de plus en plus d'assurés s'adressent à des portails de comparaison tels que bonus.ch pour vérifier leur potentiel d'économies. Toutefois, il est important que les assurés ne se focalisent pas uniquement sur la prime. Au fil des ans, on a pu constater que certains groupes d'assurance ont créé des caisses que l'on peut qualifier de "bon marché" en proposant des primes très basses, mais n'ont pas été en mesure de garantir ces primes au-delà d'une année. La stabilité financière des caisses-maladie se révèle donc un facteur clé pour le choix d'une nouvelle assurance. La plateforme de comparaison bonus.ch met cette information à disposition dans le calculateur des primes, pour chaque caisse maladie. Ainsi les assurés peuvent vérifier si les primes de l'assurance correspondante ont été stables durant ces dernières années. Actuellement, c'est Assura qui présente la stabilité de primes la plus favorable. Concernant cet indicateur on remarque des disparités cantonales. La caisse-maladie Supra, par exemple, indique un taux de stabilité très avantageux dans le canton de Vaud par rapport au canton d'Argovie.

L'indicateur du taux de réserves des caisses est un outil indispensable pour vérifier la solvabilité d'un assureur. Le niveau des réserves intervient dans la détermination des primes de chaque caisse, et ce dans chaque canton. Les réserves ont donc une influence évidente sur le niveau des primes. Depuis 2012, l'OFSP a modifié le système d'analyse du niveau des réserves des caisses-maladies et celui-ci est difficilement accessible pour un non-spécialiste. bonus.ch continue de publier les taux de réserve sous forme simple et conviviale. Parmi les grandes caisses, ce sont actuellement Assura, Atupri, Helsana, Intras, KPT/CPT ou encore Supra qui montrent le niveau de réserves le plus avantageux.

Ces dernières années les frais administratifs des assureurs ont fait polémique. Environ trois-quarts des assurances affichent des frais administratifs annuels au-dessous de CHF 120.- par assuré. Ceux-ci peuvent même grimper jusqu'à CHF 430.-. Pour garantir encore plus de transparence et de neutralité, bonus.ch a intégré ce nouvel indicateur dans son comparatif. Les quinze assureurs avec les frais les plus bas sont désormais indiqués dans la comparaison.

Les assurés peuvent dorénavant encore mieux choisir leur caisse maladie en toute connaissance de cause et en évitant autant que possible les effets négatifs de l'instabilité financière de certains assureurs. Nous rappelons que la résiliation doit parvenir à l'ancien assureur jusqu'au 30 novembre 2013.

Tableaux et analyse détaillé:

http://www.bonus.ch/RDP-20131112_FR.pdf

Contact:

bonus.ch SA
Patrick Ducret
Directeur
Avenue de Beaulieu 33
1004 Lausanne
021 312 55 91
ducret@bonus.ch


Plus de communiques: bonus.ch S.A.

Ces informations peuvent également vous intéresser: