PwC

PwC Suisse: numéro un de la branche, avec l'innovation, la qualité et la diversité comme moteur de croissance

Zurich (ots) - Chiffre d'affaires constant - croissance qualitative de l'audit - succès du conseil fiscal - conseil économique novateur

La société d'audit et de conseil PwC Suisse a réalisé au cours de l'exercice 2012/13 (arrêté au 30 juin 2013) un produit d'honoraires brut de 778 millions de CHF (+5 %) et un produit d'honoraires net de 630 millions de CHF (+/- 0 %). Dans un environnement exigeant et compétitif, PwC renforce ainsi sa position de leader en Suisse et mise sur l'innovation, la qualité et la diversité. Les 2618 collaborateurs de PwC Suisse sont issus de 61 nations, représentent toutes les catégories d'âge et bénéficient de formations et d'expériences extrêmement diversifiées. 15 pour cent d'entre eux travaillent à temps partiel. PwC Suisse forme 38 apprentis.

Le produit d'honoraires brut de PwC Suisse a augmenté de 5 % pendant l'exercice 2012/13 pour atteindre 778 millions de CHF (2011/12 : 742 millions de CHF). Le produit d'honoraires net, qui exclut les projets avec la participation de collaborateurs internationaux, reste stable à hauteur de 630 millions de CHF (2011/12 : 631 millions de CHF). Ce montant résulte pour 350 millions de CHF de la division Audit (2011/12 : 355 millions de CHF), pour 189 millions de CHF de la division Conseil juridique et fiscal (2011/12 : 186 millions de CHF) et pour 91 millions de CHF de la division Conseil économique (2011/12 : 90 millions de CHF).

«Nous sommes clairement le numéro un en Suisse dans notre branche. L'augmentation du produit d'honoraires brut montre que nos clients réalisent de plus en plus de projets transfrontaliers. Nous pouvons alors tirer pleinement profit de nos atouts, à savoir faire appel à des spécialistes internationaux et profiter de la collaboration avec d'autres sociétés du réseau PwC», commente Urs Honegger, CEO de PwC Suisse.

PwC continuera à se focaliser sur les relations avec la clientèle et sur la collaboration optimale de ses collaborateurs, générant ainsi de la valeur pour ces deux groupes : «Les besoins du marché évoluent constamment, de sorte que nous développons en permanence notre offre de services. Le dialogue avec nos clients constitue la base de ce processus. Nous décelons les tendances de façon précoce et aidons nos clients à atteindre leurs objectifs. Afin de préparer nos collaborateurs à ce dialogue, nous investissons 9 % du produit de nos honoraires dans leur formation et leur perfectionnement», explique Markus R. Neuhaus, président du Conseil d'administration de PwC Suisse et membre du directoire du réseau mondial PwC. Le travail avec nos clients a pour fondement la qualité. Urs Honegger : «C'est sur la qualité que repose l'ensemble de nos affaires, l'engagement de nos collaborateurs, la réputation de notre marque, et naturellement aussi la confiance de nos clients.»

Engagement clair en faveur de la place économique suisse

En sa qualité de société d'audit et de conseil leader en Suisse, PwC désire renforcer la place économique suisse, assumer des responsabilités et s'engager activement en faveur de l'économie helvétique. Urs Honegger: «La force du pôle industriel et financier suisse a pour condition préalable une main-d'oeuvre bien formée et un marché du travail libéral. Notre système de formation dual en constitue le fondement. C'est pourquoi je suis fier que nous puissions occuper 38 apprentis chez PwC Suisse.» Afin de préparer les entreprises suisses aux défis à venir, PwC développe en permanence de nouvelles solutions. «La Suisse est considérée comme l'un des pays les plus novateurs dans le monde. En tant que nation, nous représentons le savoir, la qualité et l'innovation. PwC mise aussi sur ces valeurs. Notre objectif consiste à positionner PwC comme l'entreprise la plus novatrice de la branche», poursuit Urs Honegger. «En ce sens, nous nous engageons également dans des associations ainsi que dans le processus législatif, comme actuellement dans le cadre de la Réforme de l'imposition des entreprises III.»

Audit : couverture des risques

La division Audit a réalisé un produit d'honoraires net de 350 millions de CHF au cours de l'exercice 2012/13. Suite aux graves attaques de certains Etats concernant des données d'entreprises et des systèmes d'information, la sécurité de l'information et sur Internet est devenue l'une des préoccupations majeures des décideurs. Le domaine Risk Assurance s'est développé de façon particulièrement positive au cours de l'exercice écoulé. «La tendance à la réglementation est appelée à se poursuivre dans le domaine de l'audit. L'accent doit donc être mis sur des mesures visant à améliorer la qualité et la pertinence de l'audit», explique Urs Honegger.

Conseil fiscal : demandes d'assistance dans un contexte réglementaire complexe

Le Conseil juridique et fiscal a réalisé durant l'exercice 2012/13 un produit d'honoraires net de 189 millions de CHF, ce qui correspond à une croissance de 2 %. Ce succès provient du conseil juridique, de l'assistance à l'autodéclaration pour des clients bancaires étrangers ainsi que du nombre croissant de mandats dans les domaines de la TVA et des affaires douanières. PwC a en outre aidé des prestataires financiers à relever les défis posés par le contexte réglementaire. «Des discussions sont actuellement en cours, afin de savoir combien d'impôts les entreprises doivent payer, et surtout à quel endroit. Certaines sociétés sont accusées d'aller trop loin dans le cadre de leurs possibilités légales de planification fiscale et d'optimisation et d'agir ainsi de façon immorale. Il reste à savoir quelle morale est considérée plus importante. En outre, il faut tenir compte du fait que pour les entreprises, les impôts constituent des coûts. Chacune d'elles a pour devoir d'administrer ses biens de la manière la plus économique possible et de réduire les charges dans les limites autorisées par la loi. Nous soutenons nos clients afin de trouver et d'introduire de nouvelles solutions et procédures dans notre environnement fiscal en rapide mutation, et bien entendu ce tout en tenant compte également des risques liés à la réputation», commente Markus R. Neuhaus.

Conseil économique : l'innovation porte ses fruits

La division Conseil économique a réalisé durant l'exercice 2012/13 un produit d'honoraires de 91 millions de CHF, soit une hausse de 1%. «Les nouvelles initiatives visant à soutenir des processus de transformation chez nos clients ainsi que la concrétisation de projets de longue haleine dans le domaine de la finance, des risques, de la lutte contre la criminalité et des transactions représentent quelques jalons importants du développement ciblé de notre conseil économique», expose Urs Honegger. L'innovation demeure un sujet important pour l'année en cours également. «Chez nous, l'innovation naît principalement de la collaboration directe avec nos clients. C'est ensemble que nous élaborons de nouvelles solutions. A cette fin, je peux compter sur la confiance que nous accordent nos clients.»

Contact:

Claudia Sauter
PR & Communications Director
PwC Suisse
E-mail : claudia.sauter@ch.pwc.com



Plus de communiques: PwC

Ces informations peuvent également vous intéresser: