PwC

PwC Suisse, leader incontesté du marché avec un chiffre d'affaires en hausse de CHF 38 millions

    Zurich (ots) - Au cours des douze derniers mois, PricewaterhouseCoopers (PwC) Suisse a créé 127 emplois. Les 2618 collaborateurs des 15 succursales suisses ont réalisé un chiffre d'affaires de CHF 712 millions. PwC a clôturé l'exercice 2007/08 le 30 juin 2008 avec une progression du chiffre d'affaires de 6%, soit une hausse de CHF 38 millions. Pour le nouvel exercice, PwC projette d'augmenter à nouveau son chiffre d'affaires de 7 à 9%. Le nombre de collaborateurs augmentera proportionnellement à la progression du chiffre d'affaires. PwC investit 11% de son chiffre d'affaires dans la formation et le perfectionnement professionnel de ses collaborateurs. PwC mise sur la diversité: 56 nationalités, davantage de travail à temps partiel, mise en valeur du potentiel des collaboratrices. En tant que leader mondial du secteur, PwC, qui compte 154'000 collaborateurs dans 153 pays, dispose d'un réseau mondial qui, à partir du 1er octobre, sera partagé en trois grands groupes géographiques. Par cette réorganisation, l'interpénétration des sociétés nationales et de l'organisation centrale sera encore plus étroite et leurs stratégies encore mieux harmonisées.

    Dans l'augmentation de CHF 38 millions du chiffre d'affaires, CHF 6 millions sont dus à l'acquisition de b&m management SA le 1er janvier 2008. Markus Neuhaus, administrateur délégué de PwC Suisse, déclare à ce sujet: "L'acquisition de b&m a été une nouvelle étape dans la réalisation de la stratégie de croissance de la division Conseil économique". Avec une croissance de 23%, soit CHF 24 millions, cette division est celle ayant enregistré la plus forte progression. La division Conseil juridique et fiscal a gagné 7%, et la division Audit a maintenu son chiffre d'affaires.

    Les auditeurs créent de la valeur ajoutée

    Au cours de l'exercice passé, la division Audit a réalisé un produit d'honoraires brut de CHF 370 millions, contribuant ainsi pour 52% au chiffre d'affaires brut de l'entreprise. Une nouvelle fois, PwC est parvenue à conserver sa position de numéro un parmi les sociétés d'audit, en dépit d'un marché extrêmement concurrentiel. Le volume des mandats a connu une évolution réjouissante dans le domaines des services de conseil étroitement liés à l'audit, tels que la comptabilité et le contrôle interne. Hans Wey, associé et président du Conseil d'administration de PwC Suisse, fait le commentaire suivant: "De nombreux CFO et membres de conseils d'administration ont contacté nos auditeurs afin de dissiper des incertitudes en matière d'évaluation ou de publication. Une bonne révision leur procure la certitude de pouvoir se fier à l'exactitude des comptes annuels et de remplir correctement les tâches que leur impartit la loi. Ils améliorent ainsi la qualité de leurs états financiers, ce qui renforce la confiance de leurs parties prenantes, les investisseurs, dans leurs comptes annuels, ainsi que celle des analystes financiers. L'expérience a montré qu'un dialogue régulier avec l'organe de révision est, sous bien des aspects, porteur de plus-value."

    Nécessité de systèmes de rémunération et d'incitation transparents et attractifs

    La division Conseil juridique et fiscal a augmenté son produit d'honoraires brut de 7% au cours de l'exercice sous revue, le portant à CHF 215 millions. C'est surtout le conseil fiscal international qui continue à rencontrer une forte demande. "PwC n'a pas seulement réalisé la plus forte pénétration du marché en Suisse, elle y a aussi acquis la réputation de première société de conseil fiscal", explique Markus Neuhaus. Cette appréciation est confirmée par les données du "Global Tax Monitor", une enquête indépendante réalisée auprès des chefs des finances et des responsables fiscaux de grandes et moyennes entreprises suisses. PwC a également reçu une nouvelle fois la distinction de "Tax Firm of the Year" de la part de la revue londonienne de renom "International Tax Review". Un secteur d'activités qui s'est avéré très prometteur est celui des Human Resource Services, qui proposent des solutions pratiques pour les questions de "mobilité internationale", de "rémunération" et de "gestion des ressources humaines". Une rémunération conforme aux performances et une participation des collaborateurs confèrent à l'entreprise un avantage concurrentiel lorsqu'il s'agit de s'assurer et de conserver les services de personnes qualifiées. Des modèles de rémunération aux structures stables sont en outre un élément essentiel pour le développement à long terme de la valeur de l'entreprise.

    Le Conseil, remède contre la fraude et la corruption

    Le produit d'honoraires brut de la division Conseil économique a progressé de 17% durant l'exercice 2007/08, pour atteindre CHF 121 millions. Les deux secteurs d'activité, celui des transactions et celui du consulting, ont opéré avec succès au cours de l'exercice 2007/08. Dans le premier, la demande a porté avant tout sur le conseil en Corporate finance et en due diligence. Markus Bucher, responsable de la division Conseil économique en Suisse, complète le tableau: "Il est remarquable que le conseil en transactions n'ait pas souffert de la crise financière. Si les sociétés de private equity se sont pour la plupart retirées du marché, ceux que l'on appelle des corporate buyers sont toutefois apparus à leur place". Dans le secteur Consulting, le conseil en matière de criminalité économique a rencontré une demande particulièrement élevée. Le conseil dans les domaines du gouvernement d'entreprise, de la gestion des risques et de la compliance a lui aussi clairement atteint ses objectifs de croissance. Ces deux secteurs de la division Conseil économique sont étroitement liés l'un à l'autre: le plus souvent, dans le cadre d'une enquête en matière de criminalité économique, les entreprises découvrent un point faible dans leur gestion des risques ou leur gouvernement d'entreprise. Inversement, un bon gouvernement d'entreprise, une gestion des risques performante à l'échelle de l'ensemble de l'entreprise et des mesures de mise en conformité ont des effets préventifs contre la fraude et la corruption.

    La diversité pour un succès commercial durable

    Le 30 juin 2008, PricewaterhouseCoopers comptait 2618 collaborateurs. L'année précédente à la même date, ils étaient 2491. PwC estime que la continuité de son succès et sa position de leader du marché dépendent dans une large mesure de son énergie innovatrice et de sa diversité. Hans Wey déclare: "Des études démontrent l'existence d'une corrélation entre la performance financière et la diversité d'une organisation. C'est pourquoi la diversité est pour PwC un objectif stratégique." A l'avenir, PwC veut bénéficier encore mieux de la diversité de son entreprise et continuer à l'augmenter. Au cours de l'exercice écoulé, PwC a investi CHF 77 millions, soit 11% du produit d'honoraires, dans la formation et le perfectionnement professionnel de ses collaborateurs.

    Concentration du réseau PwC

    A partir du 1er octobre 2008, le réseau mondial de PwC sera divisé en trois groupes géographiques: Cluster Ouest, Cluster Centre et Cluster Est. PwC Suisse fait partie du Cluster Centre. Celui-ci comprend le Royaume-Uni, l'Europe continentale, l'Europe de l'Est et les régions émergentes: Inde, Moyen-Orient et Afrique. Cette nouvelle structure doit permettre à PwC d'opérer dans l'ensemble de l'Europe en tant que marché unique, et de renforcer sa concentration sur les marchés émergents qui, selon l'estimation de PwC, seront les principaux moteurs de la croissance future. L'interpénétration plus étroite et l'harmonisation stratégique générées par cette réorganisation permettent une flexibilité et une rapidité accrues dans la prise des décisions relatives aux investissements et aux acquisitions. Markus Neuhaus ajoute: "La nouvelle structure apporte aussi à nos collaborateurs un élargissement de leurs potentiels de carrière et augmente la mobilité géographique qui fait de PwC un employeur si attrayant."

ots Originaltext: PricewaterhouseCoopers AG
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Markus R. Neuhaus
Administrateur délégué
Tél.;    +41/58/792'40'01
E-Mail: markus.neuhaus@ch.pwc.com

Hans Wey
Associé, président du Conseil d'administration
Tél.:    +41/58/792'74'40
E-Mail: hans.wey@ch.pwc.com

Markus Bucher
Associé, responsable Conseil économique
Tél.:    +41/58/792'15'10
E-Mail: markus.bucher@ch.pwc.com

Claudia Sauter-Steiger
Communications Senior Manager
Tél.:    +41/58/792'18'72
E-Mail: claudia.sauter@ch.pwc.com



Plus de communiques: PwC

Ces informations peuvent également vous intéresser: