Angestellte Schweiz / Employés Suisse

La Banque nationale abolit le cours plancher Employés Suisse demande aux employeurs de garder leur calme

Zürich (ots) - La décision de la Banque nationale suisse d'abolir le cours plancher franc suisse-euro est malencontreuse. Il est aussi malencontreux que cette décision ait été communiquée sans préavis. La vive réaction sur les marchés montre que, dans les questions économiques, la psychologie entre toujours en jeu - entre temps l'euro a plongé à 80 centimes. Le secteur des exportations est directement concerné par cette décision. La suppression du cours plancher met en danger des places de travail et des salaires. L'industrie MEM orientée vers les exportations pourrait être fortement touchée. L'industrie suisse s'est bien accommodée du cours de l'euro à 1.20 - elle est maintenant de nouveau mise à rude épreuve. Employés Suisse demande aux employeurs de ne pas céder à la panique, ils doivent garder leur calme. En aucun cas, des réactions si impétueuses que celle qui s'est produite dans l'intervalle sur le marché financier ne doivent se produire sur le marché du travail. Employés Suisse demande parallèlement à la Banque nationale suisse de tenir sa promesse et d'intervenir au besoin sur le marché des devises. Le secteur des exportations a besoin de sécurité en termes de planification.

Contact:

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43



Plus de communiques: Angestellte Schweiz / Employés Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: