Angestellte Schweiz / Employés Suisse

Des objectifs de croissance trop ambitieux aboutissent à des licenciements chez Syngenta

Zürich (ots) - Déjà durant les années passées, le groupe d'agrochimie avait élaboré des paquets de mesures pour augmenter sa rentabilité - ceux-ci ne répondent apparemment toujours pas aux objectifs des actionnaires. Au lieu de s'écarter de la voie de la maximisation des profits, la direction du groupe a poursuivi son idée fixe de croissance irréaliste. Dans le même temps, le personnel a été renforcé. Celui-ci doit cependant maintenant payer pour les mauvaises estimations faites. C'est pourquoi le moral des collaborateurs oscille entre résignation et colère. Le management est tombé très bas dans leur estime. Cela concerne aussi les personnes qui travaillaient en Valais (non concernées par des suppressions de postes) et qui ont récemment été attirées vers Bâle. C'est du déjà-vu à Bâle. Les personnes concernées sont une fois de plus actives dans les domaines du marketing, de la finance, de la chaîne d'approvisionnement et des services. Ce scénario, nous le connaissons déjà chez BASF et Novartis. La question se pose ici de savoir comment la politique réagira à ce nouveau défi, quand tout à coup des spécialistes bien formés deviennent les victimes de mesures « operational leverage ». Employés Suisse demande à l'entreprise d'adapter ses objectifs ambitieux à la situation conjoncturelle et économique, cela afin que de nouvelles places de travail dans l'industrie ne soient pas inutilement supprimées en Suisse.

Contact:

Virginie Jaquet, communication Employés Suisse, 044 360 11 43 


Plus de communiques: Angestellte Schweiz / Employés Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: