SEC Suisse

SEC Suisse: Si la femme le souhaite, tout s'arrête !

Zurich (ots) - En tant que syndicat d'employé(e)s comptant quelque 50% de membres féminins, la SEC Suisse tient à marquer sa solidarité avec le combat pour l'égalité des sexes. Le thème est d'actualité durant toute l'année, pour la Société suisse des Employés de Commerce. Celle-ci se réjouit tout particulièrement que ce thème important, passé aux oubliettes avec le contexte économique morose, revienne à l'avant-plan à l'occasion de la Journée internationale de la femme. Le thème de l'égalité des sexes reste parfaitement d'actualité. Les faits sont criants: - La mise en oeuvre de l'égalité des sexes dépend de la récession économique. - Bien plus de femmes travaillent à temps partiel et assument une part beaucoup plus importante que les hommes dans les tâches d'assistance non payées. - Dans l'économie privée, les femmes n'ont guère de chances d'accéder à des postes à haute responsabilité. - Dans la prévoyance professionnelle, les femmes sont sanctionnées par l'État et subissent des discriminations indirectes. - À fonction égale, les femmes gagnent encore et toujours moins que les hommes. - Les femmes bénéficient nettement moins de formations professionnelles dans les entreprises que leurs collègues masculins. - Malgré l'existence depuis 50 ans d'un article constitutionnel dans ce sens, les femmes n'ont toujours pas d'assurance-maternité. - Les femmes forment une masse de manoeuvre de l'économie en cas de crise et de chômage. - La Suisse dispose seulement de structures d'assistance familiale rudimentaires. - Désormais, les femmes ne se laisseront plus faire. La SEC Suisse se bat en faveur des objectifs suivants: - la reconnaissance du travail à temps partiel (indépendamment de la récession et contre l'utilisation abusive comme masse de manoeuvre); - la reconnaissance salariale des tâches familiales d'assistance; - l'égalité des chances dans la carrière professionnelle; - l'égalité des sexes en matière d'assurances sociales; - à travail égal, salaire égal; - une meilleure prise en compte des femmes dans les formations professionnelles en entreprise; - l'introduction rapide de l'assurance-maternité (contre le référendum); - la mise en place d'écoles à horaire continu dans tout le pays. À l'avenir, la Société suisse des Employés de Commerce continuera à s'engager avec force en faveur de ces objectifs, indépendamment de la "conjoncture" de ce thème. ots Originaltext: SEC Suisse Internet: www.newsaktuell.ch/f Contact: Susanne Erdös Secrétaire générale SEC Suisse Tél. +41/1/283'45'76 Mobile +41/79/635'18'50

Ces informations peuvent également vous intéresser: