Hotel & Gastro Union

Les négociations salariales dans l'hôtellerie - restauration ont échoué - Les restaurateurs et les hôteliers se cachent derrière les entreprises qui ne sont pas compétitives

      Lucerne (ots) - Après six round difficiles, les négociations
entre les partenaires sociaux de l'hôtellerie - restauration pour les
salaires minimums pour l'année 2007 ont échoué aujourd'hui à Zürich.

    C'est maintenant à l'Office fédéral de conciliation en matière de
conflits collectifs de travail de déterminer les salaires minimums de
la branche pour l'année 2007.

    Les négociations ont été conduites par Hotel & Gastro Union, Unia et Syna pour les employés, et par Gastrosuisse, hotelleriesuisse et SCA (Swiss Catering Association) pour les employeurs.

    Compte tenu de la situation favorable de l'économie, Hotel & Gastro Union demandait, en plus du renchérissement, soit une augmentation réelle de 2% des salaires minimums soit le paiement du 13ème salaire complet.

    Les pourparlers ont échoué car les associations patronales ne voulaient octroyer qu'une augmentation à peine supérieure au renchérissement.

    Hotel & Gastro Union regrette la position protectionniste des associations patronales de la branche qui favorise ainsi les nombreuses entreprises dont l'offre ne répond pas aux besoins clients.

ots Originaltext: Hotel & Gastro Union
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Français:
Eric Dubuis
sécretaire romand Hotel & Gastro Union
Tél: +41/79/290'76'26

Deutsch:
Stefan Unternährer
Stv. Geschäftsleiter Hotel & Gastro Union
Tél: +41/79/598'11'14

Italienisch:
Bruno Poma
Präsident Hotel & Gastro Union
Tél.: +41/79/444'48'37



Plus de communiques: Hotel & Gastro Union

Ces informations peuvent également vous intéresser: