VSG / ASIG

L'économie gazière veut poursuivre l'ouverture du marché

Zurich (ots) - L'économie gazière suisse veut développer la convention sectorielle passée avec les gros clients et l'élargir graduellement à de nouveaux bénéficiaires. La convention permet aux gros consommateurs d'acheter leur gaz de processus chez le fournisseur de leur choix et de le faire acheminer via le réseau gazier existant. L'Association Suisse de l'Industrie Gazière (ASIG) a porté à sa tête le conseiller aux Etats PLR grison Martin Schmid à l'occasion de son assemblée générale à Berne. Il prend le relais de l'ancien conseiller national zougois Hajo Leutenegger, qui a dirigé l'interprofession pendant 13 années.

« La convention de branche conclue avec les gros clients a fait ses preuves pour les deux parties et doit donc être développée », a déclaré le président sortant. La Confédération prévoit certes d'adopter une loi sur le marché du gaz, mais on ne peut dire en l'état quand elle pourrait entrer en vigueur. Il convient dès lors de développer la convention. La Confédération a appuyé la démarche et considère la convention comme une base importante pour les futures prescriptions légales, a déclaré l'orateur invité Walter Steinmann, directeur de l'Office fédéral de l'énergie (OFEN). A l'unanimité, les membres se sont prononcés pour la reconduction de la convention et l'ouverture graduelle du marché, associée à des facilités d'accès au réseau.

La Suisse satisfait aux standards en matière d'approvisionnement « La Suisse satisfait aux standards en matière d'infrastructures et d'approvisionnement », a souligné le directeur de l'OFEN, en se référant au rapport sur l'appréciation du risque attaché à l'approvisionnement de la Suisse en gaz naturel. Rapport qui s'appuie sur les normes de l'UE. Si tous les scénarios des Perspectives énergétiques 2050 de la Confédération tablent sur un recul du gaz naturel utilisé comme énergie directe, on peut aussi tout à fait attendre une croissance soutenue selon l'évolution de la demande d'électricité et de la proportion de gaz utilisée pour produire du courant.

Le conseiller aux Etats grison Martin Schmid désigné président

L'assemblée a désigné Martin Schmid pour succéder à Hajo Leutenegger à la présidence de l'économie gazière. Martin Schmid, 45 ans, représente le canton des Grisons au Conseil des Etats depuis 2011. Docteur en droit de l'Université de Saint-Gall, il a pratiqué en qualité d'avocat indépendant entre 2000 et 2002, en se concentrant sur le droit fiscal et le droit financier. En 2002, le député PLR est élu au Conseil d'Etat du canton des Grisons, où il dirige le Département de la justice, de la sécurité et de la santé de 2003 à 2008, avant de prendre les rênes du Département des finances et des communes jusqu'en 2011. Depuis le printemps 2014, il est aussi membre de la Commission de l'environnement, de l'aménagement du territoire et de l'énergie de la chambre haute (CEATE-E). Sa carrière politique débute en 1994 par son élection au Grand conseil du canton des Grisons. Il siège dans différents conseils d'administration, notamment dans le secteur énergétique.

Un quart de siècle au service de l'économie gazière

Le retrait d'Hajo Leutenegger de la présidence de l'ASIG marque la fin d'une époque. L'homme s'est distingué à la tête de l'association durant 13 ans en qualité de président du conseil d'administration et peut se prévaloir d'un quart de siècle d'activité au service du secteur gazier dans la Berne fédérale. Quatre années durant, le député PLR zougois a en outre siégé au Conseil national, où il a noué des contacts et accumulé une expérience dont la branche bénéficie aujourd'hui encore. De 1986 à 2009, il a dirigé les services industriels de la ville de Zoug, où il a fait oeuvre de pionnier en réalisant le raccordement au réseau de gaz naturel. Au sein de l'association, mais aussi et surtout sur les scènes nationale, cantonale et communale, Hajo Leutenegger possède un sens politique aigu et une grande finesse de jugement.

Un nouveau visage au conseil d'administration

L'assemblée générale a porté au conseil d'administration Edwin van Velzen, Directeur commercial et membre de la direction d'IWB Basel. Il prend le relais de Jörg Ryser (Berne), qui s'est retiré pour des raisons professionnelles.

Année record pour les ventes de gaz naturel

Les ventes de gaz naturel et de biogaz se sont inscrites à 39 965 GWh en 2013, en progression de 5,4 % par rapport à l'année précédente (37 914 GWh) et près de 3 % au-dessus de la marque record de 2010 (38 893 GWh). Le biogaz devient aussi de plus en plus prisé : les 17 installations suisses ont produit 97 GWh (+12 % par rapport à 2012), dont 49 GWh ont été consommés comme carburant, et près de 48 GWh pour le chauffage. Par ailleurs, 81,5 GWh de biogaz certifié ont été importés, et intégralement consacrés au chauffage.

L'Association Suisse de l'Industrie Gazière défend les intérêts d'une centaine d'entreprises gazières et exploitants du réseau à l'échelle nationale et internationale, et diffuse des informations sur le gaz naturel/biogaz.

Légende de la photo (téléchargement : 
www.gaz-naturel.ch/service-de-presse/communiques-de-presse/2014/ ) 
Martin Schmid (à droite) succède à Hajo Leutenegger à la présidence 
de l'économie gazière. Photo ASIG 

Contact:

Daniel Bächtold, porte-parole de l'ASIG, 288 32 62,
baechtold@erdgas.ch
www.gaz-naturel.ch



Plus de communiques: VSG / ASIG

Ces informations peuvent également vous intéresser: