VSE / AES

AES: des prix moyens de l'électricité en légère hausse en 2018

Aarau (ots) - Comme le montre une enquête réalisée par l'Association des entreprises électriques suisses (AES) auprès de 30 de ses plus grands membres, en 2018, il faut s'attendre sur l'ensemble du territoire helvétique à une légère augmentation de la moyenne des prix de l'électricité dans le cadre de l'approvisionnement de base. Il est fort probable que la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC), perçue par la Confédération en vue d'encourager la production d'électricité à partir de sources renouvelables, ait une nouvelle fois de nettes répercussions sur les prix: celle-ci devrait passer de 1,5 à 2,3 ct./kWh au 1er janvier 2018.

Les gestionnaires de réseau de distribution sont tenus de publier d'ici le 31 août 2017 leurs tarifs d'électricité applicables aux petits clients dans le cadre de l'approvisionnement de base pour 2018. Au cours des derniers jours, l'AES a effectué une enquête préalable concernant les prix de l'électricité 2018 auprès de 30 de ses plus grands membres, qui ensemble fournissent 50% du courant consommé en Suisse.

Cet échantillonnage ne donne pas une image homogène. En moyenne nationale, les prix applicables à un ménage type de quatre personnes dans le cadre de l'approvisionnement de base augmentent peu: de 0,75% pour le produit le moins cher, ce qui équivaut à 6,90 CHF par an, soit à peine 60 centimes par mois.

Cette affirmation ne s'applique toutefois pas à tous les ménages, car l'évolution des prix au sein des différentes entreprises dépend fortement de leur situation individuelle, telle que la part de leur production propre, leur stratégie d'acquisition, les investissements de remplacement nécessaires dans l'infrastructure de réseau et les taxes variables d'une région à l'autre.

Le prix de l'électricité: un prix, trois composantes

Le prix de l'électricité se compose des trois éléments suivants: réseau, énergie et taxes. Chacune de ces composantes est soumise à différentes influences.

Réseau: les prix du réseau baisseront en 2018 en moyenne nationale. Les tarifs pour l'utilisation du réseau de transport, qui fléchiront de 6 à 8% par rapport à 2017, constituent un facteur essentiel. En outre, le tarif général des services-système diminuera de 20%. Cette baisse s'explique par des coûts plus faibles pour la mise en réserve de puissance de réglage, ainsi que par la réduction d'un excédent existant.

Énergie: l'évolution des prix de l'énergie dépend de la stratégie d'acquisition des différentes entreprises d'approvisionnement en électricité (EAE). Pour la plupart des clients, le mix énergétique comprend une part importante d'hydraulique renouvelable et indigène. Du fait de diverses distorsions du marché, les prix internationaux de l'électricité ont diminué et sont inférieurs aux coûts de revient de la production nationale de courant. Globalement, les prix suisses moyens pour 2018 sont en baisse pour la composante «énergie».

Taxes: le Conseil fédéral n'a pas encore fixé de manière définitive le montant du supplément sur les coûts de transport du réseau à haute tension pour la RPC (taxe légale visant à encourager la production d'électricité à partir de sources renouvelables). Selon les informations fournies par l'Office fédéral de l'énergie, on table sur une hausse de ce supplément, qui passera de 1,5 ct./kWh à 2,3 ct./kWh au 1er janvier 2018. Cela correspond au montant maximal de la taxe tel que prévu dans la nouvelle loi sur l'énergie («Stratégie énergétique 2050»), acceptée par le peuple lors de la votation du 21 mai 2017.

Contact:

Céline Reymond, Porte-parole
Tél. +41 21 310 30 23 ou +41 79 412 97 23,
celine.reymond@electricite.ch

Sandro Pfammatter, Mediensprecher
Tel. +41 62 825 25 24 oder +41 78 659 14 55,
sandro.pfammatter@strom.ch



Plus de communiques: VSE / AES

Ces informations peuvent également vous intéresser: