Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

L'USS au sujet de l'extrapolation 2010 du DFF/ Depuis 2005, la Confédération a sous-évalué les finances du pays d'environ 15 milliards de francs

    Bern (ots) - Pour 2010 également, la Confédération a massivement sous-évalué ses finances. Les comptes boucleront en effet sur un résultat supérieur de 3,4 milliards de francs à ce qui avait été pronostiqué. Pareilles sous-évaluations sont systématiques. Depuis 2005, la Confédération s'est trompée à chaque fois de beaucoup dans ses estimations. Ajoutées les unes aux autres, ces erreurs re-présentent désormais plus de 15 milliards de francs. Soit près d'un quart du budget de la Confédération ! Cette sous-évaluation systématique nourrit le soupçon que la Confédération établit sciemment ses budgets de manière conservatrice afin de justifier la dure politique d'austérité qu'elle applique. La nouvelle ministre des Finances, la conseillère fédérale Widmer-Schlump, doit clarifier les causes de ces évaluations erronées et y remédier. Pour qu'une politique financière soit bonne, il faut que le budget parte d'une base correcte. Ce n'est pas le cas aujourd'hui.

Contact: Daniel Lampart (079 205 69 11), économiste en chef de l'USS,   Peter Lauener (079 650 12 34), responsable de l'information et porte-parole de l'USS



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: