Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

CONFÉRENCE DE PRESSE : INVITATION Récompenser les profiteurs et punir le peuple ? NON au démantèlement de l'assurance-maladie !

Bern (ots) - La révision de la loi sur l'assurance-chômage est inéquitable, antisociale, absurde et, par conséquent, inacceptable. Une large alliance opposée au démantèlement de l'assurance-chômage la combat par le référendum. À ce jour, elle regroupe les organisations suivantes : Union syndicale suisse, Unia, Parti socialiste suisse, Les Verts, Travail.Suisse et des comités de chômeurs et chômeuses. À la faveur du lancement de la récolte des signatures, cette alliance aimerait montrer quelles seraient les victimes de la nouvelle loi si celle-ci devait entrer en vigueur. Il ne s'agira toutefois pas uniquement de mettre en évidence les nombreux « vices de construction », lourds de conséquences, de cette révision, mais de faire aussi apparaître la perversité qui a présidé à cette dernière, lorsque cause et effet ont été confondus, alors qu'étaient épargnés les managers, c'est-à-dire les profiteurs à l'origine de l'actuelle crise. Cela, quand ce serait au peuple d'être puni, sa protection sociale se trouvant de fait mise à mal. La conférence de presse à laquelle vous être cordialement invités aura lieu mardi 30 mars, à 10 heures, au Centre de presse du Palais fédéral, Bundesgasse 8 - 12, à Berne. Y prendront part : Paul Rechsteiner, président de l'USS Vania Alleva, membre du comité directeur du syndicat Unia Christian Levrat, président du PS Suisse Therese Frösch, conseillère nationale, Les Verts Martin Flügel, président de Travail.Suisse Thomas Näf, président du Komitee Arbeitslose und Armutsbetroffene de Berne Contact: Union syndicale Suisse Ewald Ackermann (079 660 36 14)

Ces informations peuvent également vous intéresser: