Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Croissance du PIB au 4e trimestre 2009 Des perspectives de croissance menacées par une politique économique procyclique

Bern (ots) - Les services publics ont été le moteur de la croissance économique, qui a été de 0,6 pour cent au 4e trimestre 2009. Le produit intérieur brut (PIB) a en effet augmenté uniquement grâce à la création de valeur dans les branches des services publics (santé, transports, formation, administration, bâtiment public). Toutefois, si les mesures d'austérité qui se dessinent aujourd'hui à la Confédération, dans les can-tons et les communes sont mises en oeuvre cette année, l'évolution risque de devenir négative. Car, le soutien apporté par les services publics à la conjoncture disparaîtra. S'ajoute à cela que le pou-voir d'achat au mieux stagnera ; cela, à cause du renchérissement qui s'installe et de l'explosion des primes des caisses-maladie. De plus, l'économie d'exportation souffre de l'appréciation du franc, une appréciation qui, selon nos estimations, devrait coûter 7000 emplois. Les défis posés à la politique conjoncturelle restent très grands. De ce fait, les mesures suivantes s'imposent. L'économie dépend toujours des impulsions de l'État ; il faut renoncer aux programmes d'austérité. La Banque nationale doit intervenir sur le marché des devises et maintenir un cours de change supérieur à 1,50 francs pour 1 euro. Afin de renforcer le pouvoir d'achat, il faut imposer à hauteur de 50 pour cent les bonus élevés ; le produit de cette imposition - 2 milliards de francs - devra être reversé aux ménages à bas et moyens revenus. Contact: Daniel Lampart (079 205 69 11), économiste en chef de l'USS, et Ewald Ackermann, rédacteur de l'USS (031 377 01 09), se tiennent à votre disposition pour tout complément d'information.

Ces informations peuvent également vous intéresser: