Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Étude de l'OFAS sur les systèmes de retraite - la position de l'USS L'AVS est saine : nul besoin d'aller chercher en Europe des recettes inutilisables

    Bern (ots) - Inutile de faire des comparaisons avec l'Europe pour savoir qu'en Suisse, les projets de réforme ont besoin d'un large consensus politique pour pouvoir s'imposer. Le cinglant rejet dans les urnes de la 11e révision de l'AVS en mai 2004 l'a suffisamment prouvé. Le peuple ne veut pas d'un démantèle-ment. Exemplaire au plan européen, l'AVS se porte comme un charme. Le Conseil fédéral et la ma-jorité bourgeoise du Parlement devraient une bonne fois renoncer à leur politique de démantèle-ment, inapte à séduire une majorité des citoyen(ne)s.

    Les modèles de réforme proposés dans l'étude de l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS) ne sont pas mûrement réfléchis. Leurs systèmes de réduction des rentes sont en contradiction avec le principe - être socialement supportables - nécessaire selon les auteurs de l'étude eux-mêmes. D'autres modèles, qui intègrent des « coefficients d'effort », sont compliqués et manquent de trans-parence. Le modèle basé sur les « années d'activité » est également inutilisable, comme c'est prou-vé. De plus, depuis 1948, l'évolution démographique a toujours pu, grâce aux gains de productivité réalisés être prise sans aucun problème en compte par le modèle de l'AVS.

    L'AVS est en parfaite santé, ainsi que l'ont aussi montré les chiffres publiés dans la presse domini-cale alémanique (résultats positifs pour le premier semestre). Il n'y a aucune raison de céder à la panique ou de reprendre à l'aveugle des recettes européennes inadaptées à notre AVS suisse. Il faut bien au contraire que la promesse faite depuis des décennies d'un âge de l'AVS flexible et social soit tenue et que le mandat constitutionnel prévoyant des rentes AVS qui couvrent les besoins vitaux soit enfin rempli. La votation du 30 novembre prochain sur l'initiative « pour un âge de l'AVS flexible » en sera l'occasion.

Contact: Colette Nova (031377 01 24 ou 079-428 05 90) secrétaire dirigeante de l'USS, se tient à votre disposition pour tout complément d'information.



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: