Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Faire peur aux gens, telle est la recette du seco contre la faiblesse de la croissance !

      Berne (ots) - Le SecrĂ©tariat d’État Ă  lÂ’Ă©conomie (seco) prĂ´ne le
démantèlement des assurances sociales comme recette pour plus de
croissance. Ce faisant, au lieu de résoudre, en tant qu’office
responsable de l’économie de ce pays, de manière pragmatique les
problèmes existant, il préfère recourir à des arguments idéologiques
et Ă  la peur. Pour que sa croissance augmente, la Suisse nÂ’a pas
besoin de moins mais de plus de sécurité, et précisément en matière
sociale.

    PlutĂ´t que de se lamenter sur des systèmes de sĂ©curitĂ© sociale quÂ’il ne serait soi-disant plus possible de financer et de prĂ´ner un dĂ©mantèlement des assurances sociales, il serait plus utile que le seco propose des solutions pour la crise des places dÂ’apprentissage qui se prĂ©pare et lÂ’important chĂ´mage que nous connaissons.

    PlutĂ´t que de chercher un remède universel dans le dĂ©mantèlement des prestations publiques et une concurrence effrĂ©nĂ©e, le seco ferait preuve de plus dÂ’intelligence en sÂ’engageant pour que les pouvoirs publics mènent une politique dÂ’austĂ©ritĂ© plus modĂ©rĂ©e.

    PlutĂ´t que de se plaindre de manière absconse dÂ’un soi-disant « blocage des rĂ©formes », le seco ferait mieux de mettre très concrètement en garde contre des augmentations des impĂ´ts et des taxes ces deux prochaines annĂ©es, ainsi que de soutenir une politique qui prĂ©serve la compĂ©titivitĂ© de notre Ă©conomie.

    Et surtout, le seco devrait attirer lÂ’attention de la population sur la grande importance que revĂŞtent pour notre croissance la libre circulation des personnes et les accords bilatĂ©raux conclus avec lÂ’Union europĂ©enne (UE).

    Vous trouverez sur le site de lÂ’USS (www.uss.ch), page dÂ’accueil un document plus dĂ©-taillĂ© sur ces questions (contribution de Serge Gaillard Ă  la confĂ©rence de presse an-nuelle de lÂ’USS du 5 janvier dernier).

    Serge Gaillard (031-377 01 11 ou 079-353 11 06), premier secrĂ©taire de lÂ’USS et Pietro Cavadini (079 353 11 06) porte-parole de lÂ’USS se tiennent Ă  votre entière disposition pour tout complĂ©ment dÂ’information Ă  ce sujet.



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: