Eidg.Materialprüf.- u. Forschungsanstalt

24e Apéro scientifique -- Eviter les fractures dans le grand âge grâce aux protecteurs de hanche

      Dübendorf (ots) - Un faux pas dans l’escalier, une glissade sur le
sol mouillé de la salle de bain ou un dérapage sur un tapis glissant
– et c’est la chute, qui chez les personnes âgées se solde souvent
par une fracture du col du fémur. Les protecteurs de hanche
peuvent-ils éviter ces fractures? L’Apéro scientifique de l’Académie
Empa à Dübendorf a apporté une réponse cette question. Chaque année
en Suisse près de 70'000 personnes de plus de 65 ans sont victimes
de chutes. Parmi elles, près de 10'000 subissent une fracture de la
hanche, dont une sur cinq perd son autonomie par la suite et
nécessite un hébergement dans un établissement médico-social. 500
seniors décèdent même dans l’année des suites de leur fracture.
C’est par ces chiffres que Martin Hugi du Bureau suisse de la
prévention des accidents (bpa) a illustré les conséquences des
chutes chez les personnes âgées. Avec l’augmentation de l’espérance
de vie, le nombre de chutes va augmenter considérablement. Ceci
n’est plus uniquement un problème social mais aussi économique si
l’on considère que les coûts qu’entraîne une fracture de la hanche
atteignent environ 65'000 francs. C’est aussi la raison pour
laquelle le bpa a lancé un programme de prévention des fractures du
col du fémur. Dans cette prévention, les protecteurs de hanche
jouent un rôle important. Ces protecteurs, qui peuvent être formés
de coques dures, de coussins mous en matière plastique ou d’une
combinaison de ces deux éléments, sont cousus dans les
sous-vêtements ou insérés dans des poches prévues à cet effet. Lors
d’une chute latérale, ils amortissent le choc et protègent ainsi les
os.

Protégé en cas de chute

    Depuis quelques années, on trouve sur le marché un grand nombre de modèles de protecteurs de hanche qui n’offrent pas tous la même protection. Il devenait ainsi de plus en plus important de tester leur efficacité dans des conditions proches de celles de la pratique.En collaboration avec le bpa, l’Empa a développé un modèle mécanique de hanche de forme anatomique. «Ce modèle de hanche permet de déterminer scientifiquement l’action protectrice des protecteurs de hanche» ainsi que l’a déclaré Adriaan Spierings du Laboratoire Protection et physiologie de l’Empa. Ce modèle permet de mesurer directement les forces qui agissent sur le col du fémur. Des comparaisons effectuées avec des os réels montrent que ce modèle de hanche artificiel fournit des résultats fort proches de la réalité. Lors d’une première série de mesures, l’Empa a procédé à la détermination de l’amortissement de dix modèles de protecteurs de hanche différents. Ces mesures ont révélé des différences importantes. Seuls trois produits satisfont les exigences du test Empa – soit un effet protecteur d’environ 80 % pour le groupe de population concerné – ainsi que les exigences du bpa en ce qui concerne le confort de port et se sont vus attribuer le sigle de sécurité du bpa. «Ces protecteurs n’empêchent certes pas les chutes, on tombe quant même, mais ils peuvent vous sauver la vie» résume Hugi du bpa, «une vraie bénédiction pour l’humanité» Les noms des produits certifiés peuvent être obtenus auprès du bpa.

L’os -  un tissu vivant

    Pourquoi les os se brisent-ils plus facilement avec l’âge? Un os n’est pas une structure rigide dure mais un tissu vivant qui se détruit et se reconstruit constamment. Alors que l’ostéosynthèse domine pendant la jeunesse, à partir d’environ 30 ans c’est sa destruction qui prédomine. La densité du tissu osseux diminue ainsi lentement et la microarchitecture de l’os se modifie. Lorsque cette densité diminue au-delà d’une certaine limite, on parle d’ostéoporose. Suite à cette maladie osseuse, le squelette n’est plus en mesure de résister aux sollicitations normales ; une petite inattention et c’est la chute qui peut provoquer une fracture.

Auteur Dr Bärbel Zierl, Section Communication, tél. 044 823 49 09, baerbel.zierl@empa.ch

Contact Adriaan B. Spierings, Laboratoire Protection et physiologie, tél. 071 274 77 76, adriaan.spierings@empa.ch

    Que sont les apéros scientifiques?

    Lors des apéros scientifiques qu'elle organise régulièrement, l'Académie Empa aborde des thèmes choisis pour leur actualité sur le plan scientifique ou social. Des personnalités des domaines de la science, de la politique et de l'économie y présentent les résultats de leurs travaux et leur point de vue dans trois à quatre exposés d'une demi-heure sur un sujet d'actualité donné. Ces exposés sont suivis d'un podium de discussion et d'un apéritif lors desquels les orateurs se tiennent à disposition des auditeurs, spécialistes ou non du domaine traité, pour répondre à leurs questions. Le prochain apéro scientifique aura lieu le 29 août 2005 et sera consacré au thème «La route – partenaire intelligent dans le stress du trafic» Empa, Dübendorf, 16.30 heures. Inscription pas nécessaire.



Plus de communiques: Eidg.Materialprüf.- u. Forschungsanstalt

Ces informations peuvent également vous intéresser: