Eidg.Materialprüf.- u. Forschungsanstalt

Visite d'une délégation de scientifiques russes de haut rang à l'Empa - Renforcer la coopération scientifique

Dübendorf (ots) - Les chercheuses et les chercheurs de l'Empa ont reçu la visite des membres d'une délégation de scientifiques russes à Dübendorf. Ces personnalités se sont particulièrement intéressées aux travaux dans le domaine de la biotechnologie et des nanosciences. Cette visite avait pour but de déterminer les possibilités de projets de recherche communs. Sur invitation du Secrétaire d'Etat à la science et à la recherche Charles Kleiber, une délégation de quinze scientifiques de haut rang de Russie et de Sibérie a séjourné en Suisse du 1 au 6 septembre. Durant ce séjour, destiné à nouer des premiers contacts, ces scientifiques ont visité entre autres les EPF de Zurich et de Lausanne, les grandes entreprises chimiques à Bâle et le CERN à Genève. Sur leur chemin, ils se sont aussi rendus à l'Empa où le thème central de leur visite était les nanosciences et la biotechnologie. Ils ont ainsi pu se convaincre de l'engagement de l'Empa dans le domaine des nanoparticules céramiques qui sont appelées à jouer un rôle important par exemple dans les piles à combustibles à oxyde ou encore en médecine dentaire. Ils en ont appris davantage sur la fonctionnalisation des revêtements minces par intégration de nano particules spécifiques et ont eu l'occasion de faire connaissances dans les laboratoires de l'Empa avec les installations les plus modernes pour la synthèse et l'analyse à l'échelle nanométrique que sont par exemple les installations (FIB (Focused Ion Beam). L'Empa effectue aussi des travaux de recherche sur l'évaluation et l'optimisation de procédés biotechnologiques en vue de produire des biopolymères «sur mesure». Grâce à leur bonne biodégradabilité et à leur biocompatibilité élevée, ces polymères naturels peuvent s'utiliser pour de nombreuses applications en chimie, en pharmacie et en médecine - dans ce domaine aussi il existe un potentiel important pour des projets de coopération internationale. C'est aussi avec intérêt que ces chercheurs russes ont suivi un exposé sur les polluants organiques persistants (POP). Ces polluants sont des composés organiques toxiques à faible concentration provenant de produits et de processus industriels. Ils sont très difficilement dégradable, sont transportés sur de longue distance dans l'atmosphère et s'accumulent le long de la chaîne alimentaire. Plusieurs de ces POP ont des effets endocriniens et agissent ainsi comme des hormones, aboutissant à des troubles du développement et ils peuvent même provoquer des cancers. Dans le cadre de la mise en application de la Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants signée par la Suisse en 2001 et récemment ratifiée, l'Empa s'engage à différents niveaux dans la lutte contre ses substances, que ce soit dans la détection et l'évaluation des POP, la réduction de leurs émissions par les installations techniques et les matériaux ou encore dans l'évaluation des risques que présentent ces substances polluantes pour l'homme et l'environnement. Rédaction: Robert Helmy, Section Communication/Marketing Tél. 01 823 45 92, e-mail: robert.helmy@empa.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: