auto-schweiz / auto-suisse

auto-suisse: Croissance malgré l'effet de l'année bissextile

Graphique nouvelles immatriculations derniers 12 mois / Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100003597 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/auto-schweiz / auto-suisse"

Berne (ots) - Le marché des voitures de tourisme neuves en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein a légèrement progressé en février. 22 809 voitures ont nouvellement été immatriculées, ce qui correspond à une hausse de 0,7 % ou de 156 véhicules par rapport au même mois de l'année précédente. Compte tenu du fait que l'année dernière était une année bissextile et que février 2016 avait dès lors un jour ouvrable de plus, ce résultat est en effet très réjouissant. Presque une voiture neuve sur deux mises en circulation le mois dernier dispos d'une traction intégrale, et le diesel a maintenu sa part de marché élevée de presque 40 %, en dépit de toutes les prédictions négatives.

Au cours des deux premiers mois de 2017, on a vendu 42 260 voitures de tourisme neuves. Compte tenu de l'effet de l'année bissextile, le recul de 598 immatriculations ou de 1,4 % en comparaison avec la même période de l'année précédente est presque négligeable. Car en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein, environ 1200 autos neuves sont mises en circulation chaque jour ouvrable. Au cours des mois à venir, le volume du marché se rapprochera donc probablement à celui de 2016, ce qui dépasserait même les attentes des membres d'auto-suisse.

La popularité des 4x4 reste constante dans les deux pays. Les véhicules à traction intégrale se sont une fois de plus positionnés près de la barre des 50 % en atteignant une part de marché de 45,9 % en février. Les voitures à propulsion purement électrique ont connu une hausse de 0,6 à 0,9 % par rapport à l'année dernière, et les hybrides à essence ont aussi légèrement progressé (de 2,9 à 3,1 %). Avec une part de marché de 39,2 %, les moteurs diesel ont maintenu leur niveau élevé, qui correspond même à un taux record de 40,1 % si l'on cumule les deux premiers mois de l'année.

Le diesel défie donc tous les pronostics prématurés des cassandres, conclut le Président d'auto-suisse, François Launaz: «De toute évidence, il faut sérieusement remettre en question quelques sondages publiés au sujet de la popularité des moteurs diesel, car les chiffres disent toute autre chose. Comme en témoignent les ventes, le diesel est et demeure une propulsion très appréciée, car il est simplement imbattable au niveau de l'efficacité en carburant.» Il sera dès lors indispensable ces prochaines années pour atteindre les objectifs de l'accord de Paris sur le climat dans le domaine du CO2, poursuit François Launaz.

Les chiffres en détail répertoriés par marques sont disponibles sous www.auto.swiss.

Contact:

Informations supplémentaires:
François Launaz, Président
T 079 408 72 77
f.launaz@auto-schweiz.ch

Weitere Informationen auf Deutsch:
Andreas Burgener, Direktor
T 079 474 21 04
a.burgener@auto-schweiz.ch



Plus de communiques: auto-schweiz / auto-suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: