skyguide

skyguide: De la télégraphie à la haute technologie

    Genève (ots) - Tout a commencé dans une petite entreprise de télégraphie qui transmettait des données météorologiques aux "fous volant sur leurs drôles de machines". Depuis lors, la société est devenue skyguide, une entreprise high-tech qui célèbre le 23 février 2002 ses quatre-vingt ans de services de la navigation aérienne.

    La Suisse ne voulait plus être prise au dépourvu. Pendant la première guerre mondiale, encerclée par des Etats en guerre, elle avait souffert de son isolement; l'échange d'informations avec l'étranger fonctionnait mal. De nombreuses voix s'élevèrent alors pour demander que la Suisse s'équipât de la technique nécessaire à la communication sans fil.

    L'administration suisse des télégraphistes étudia plusieurs demandes de concession avant de conclure un accord avec l'entreprise anglaise Marconi's Wireless Telegraph. Ainsi naquit Radio Station Marconi SA le 23 février 1922 - date de fondation de l'actuelle skyguide. En 1928, Radio Station Marconi SA fut rebaptisée "Radio-Suisse SA" (RSSA). L'aviation civile en était encore à ses balbutiements. A Dübendorf, trois télégraphistes et une assistante étaient employés par la société pour communiquer les arrivées, les décollages et les données météo. En 1931, l'Office suisse de l'air confia finalement à RSSA le mandat de gérer les services de la navigation aérienne en Suisse.

    La sécurité a toujours constitué le principe fondamental des services de la navigation aérienne et il devint vite indispensable de se tenir à la pointe du progrès. En 1936, à l'occasion de la mise en service d'une nouvelle tour de contrôle à Dübendorf, RSSA confia pour la première fois à un employé la responsabilité d'éviter les collisions dans le ciel. Le premier contrôleur aérien au sens moderne du terme était entré en fonction.

    Le véritable essor de l'aviation moderne vint après la seconde guerre mondiale. En 1950, les services du contrôle aérien enregistrèrent 112'000 mouvements aériens; en 1970, ils atteignaient déjà 719'000, et plus de deux millions (2'075'244) en 2000.

    Le 1er janvier 1988, les services de la navigation aérienne acquirent leur autonomie financière. Cette partie de Radio-Suisse SA devint "swisscontrol". La prochaine étape suivit en 1996, quand swisscontrol devint une société anonyme indépendante. La Confédération est restée l'actionnaire majoritaire et l'entreprise a transféré son siège de Berne à Genève en 1998.

    swisscontrol devint finalement skyguide le 1er janvier 2001. Les services civils et militaires de la navigation aérienne, séparés en 1932, sont à présent réunis en une même entité, skyguide, d'où ils gèrent ensemble l'espace aérien suisse - un projet résolument tourné vers l'avenir et unique en Europe. Aujourd'hui, skyguide planifie déjà comment gérer demain le trafic de l'espace aérien suisse de façon sûre, économique et efficace. Car l'évolution est encore loin de s'arrêter, et les experts estiment que le volume de trafic doublera en Europe d'ici à 2015.

    La petite entreprise pionnière qui avait commencé avec une poignée d'employés est devenue en 80 ans skyguide, une société high-tech comptant plus de 1200 collaborateurs/trices. Des millions de passagers sont transportés chaque année grâce à nos services, dans l'espace aérien le plus complexe et le plus fréquenté d'Europe. C'est pour leur sécurité que skyguide s'engage chaque jour depuis quatre-vingts ans.

ots Originaltext: skyguide
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
skyguide media relations
Route de Pré-bois 15-17
1215 Genève 15
Tel. +41/22/417'40'08
E-Mail: presse@skyguide.ch
Internet: www.skyguide.ch / médias / download



Plus de communiques: skyguide

Ces informations peuvent également vous intéresser: