MIGROS BANK

La Banque Migros enregistre une solide croissance des fonds de sa clientèle

Zürich (ots) - La Banque Migros maintient le cap de la croissance. Au cours de l'exercice 2012, le montant des fonds de la clientèle a progressé de 7,4% à CHF 29,4 milliards. Le volume des prêts hypothécaires a également crû de 5,5% à CHF 29,1 milliards. Le produit d'exploitation a, lui aussi, affiché une évolution positive, signant son plus haut niveau dans toute l'histoire de l'entreprise. En mars prochain, la Banque Migros lancera une nouvelle plate-forme pour les prêts hypothécaires en ligne. Sur le front des rétrocessions au sein de la gestion de fortune, la Banque Migros va également de l'avant: elle est en effet le premier établissement à rembourser rétroactivement sur les dix dernières années les indemnités de distribution.

La Banque Migros profite d'un important afflux de dépôts d'épargne. En 2012, le volume total des fonds de la clientèle a ainsi progressé de CHF 2,0 milliards ou 7,4% à CHF 29,4 milliards, ce qui correspond à la deuxième meilleure avancée de tous les temps. Depuis le début de la crise financière, la Banque Migros a gagné des nouveaux fonds de clientèle pour un montant de CHF 7,6 milliards.

Les prêts hypothécaires ont augmenté de CHF 1,5 milliard ou 5,5% à CHF 29,1 milliards, la Banque Migros restant totalement fidèle à ses critères d'attribution circonspects. Ceci lui a permis d'améliorer encore la qualité de crédit déjà élevée de son portefeuille hypothécaire. A la date de clôture du bilan, ce dernier se composait à 97 % de prêts hypothécaires en premier rang sur des immeubles d'habitation avec un taux d'avance maximum de 67 % par rapport à la valeur de marché des objets financés. La Banque Migros avait déjà satisfait de façon anticipée aux exigences accrues relatives à l'octroi de prêts hypothécaires qui sont entrées en vigueur au niveau fédéral en juillet 2012.

Nouvelle plate-forme pour les prêts hypothécaires en ligne

En mars, la Banque Migros lancera une offre innovante sur le front des prêts hypothécaires sur Internet. Pour la première fois, les clients pourront conclure par le biais de ce canal aussi bien des nouvelles affaires que des reprises de prêts hypothécaires. En 2010, la Banque Migros avait déjà introduit avec succès le crédit privé online. Depuis, le volume des crédits privés a doublé et, l'année dernière, il a enregistré une croissance de 8,0% à CHF 1,1 milliard.

Produit d'exploitation record

Dans un environnement éprouvant, la Banque Migros est parvenue à améliorer le produit d'exploitation de 0,4% à CHF 593 millions, soit le meilleur résultat de l'histoire de l'établissement. En dépit d'une concurrence acharnée dans le domaine des prêts hypothécaires, le résultat des opérations d'intérêts a crû de 2,6% à CHF 478 millions. Les taux hypothécaires de la Banque Migros ont atteint de nouveaux planchers historiques à 1,2% respectivement 1,8% pour les échéances à 5 et 10 ans. En raison de la faiblesse persistante des transactions boursières, le résultat des opérations de commissions a reculé de 2,9% à CHF 74 millions et celui des opérations de négoce de 9,5% à CHF 34 millions.

Les charges d'exploitation ont augmenté de 3,0% à CHF 281 millions, principalement en raison de la hausse de 5,9% à CHF 106 millions des charges matérielles, qui s'explique notamment par les investissements consentis dans l'e-banking. Les charges du personnel ont progressé de 1,4% à CHF 175 millions. L'effectif en équivalents temps plein s'établissait à la fin de l'année à 1375 postes (fin 2011: 1395), dont 89 apprentis.

Remboursement proactif des rétrocessions

Le bénéfice brut de la Banque Migros a enregistré un léger repli de 1,9% à CHF 312 millions. Le rapport entre les charges et les recettes (cost/income ratio), de 47,4%, demeure très bon. Les amortissements et correctifs de valeur ayant atteint un niveau supérieur de CHF 17 millions à celui, exceptionnellement bas, de l'exercice précédent, le résultat d'exploitation a reculé de 8,4% à CHF 247 millions. La Banque Migros a, en particulier, constitué des provisions d'un montant de CHF 4 millions pour le remboursement proactif des rétrocessions dans le domaine de la gestion de fortune. Quelque 2800 clients sous mandat de gestion se voient ainsi rembourser, sans demande, l'intégralité des indemnités de distribution de ces dix dernières années. La Banque Migros reverse automatiquement les montants à ses clients, sans que ceux-ci n'aient besoin d'agir eux-mêmes. Les rétrocessions futures seront reversées annuellement aux clients sous mandat de gestion de fortune.

Extension du réseau de succursales

Cette année, la Banque Migros ouvrira trois nouvelles succursales à Lausanne (le 15 février), Yverdon et Buchs (SG), portant ainsi leur nombre total à 66. Depuis le début du renforcement du réseau début 2008, ce sont 19 nouveaux sites qui sont entrés en exploitation.

La Banque Migros aborde l'exercice 2013 avec un certain optimisme, et ce, en dépit de la baisse de la croissance des marchés et de l'intensification de la concurrence sur les prix. Grâce au solide capital de confiance dont elle bénéficie auprès de ses clients, à sa politique de risque conservatrice et à une gestion des coûts efficace, la Banque Migros est bien armée pour conquérir de nouvelles parts de marché.

Clôture 2012: link chiffres http://www.migrosbank.ch/fr/Ueberuns/Medien/default.htm

Contact:

Albert Steck, Relations publiques, Banque Migros
Tél.: 044 839 88 01, e-mail: medien@migrosbank.ch