Johnson Controls

Johnson Controls présente l'application en série de solutions permettant le recyclage des déchets de production par type de matériau

Un cycle fermé des matériaux contribue à une réduction des déchets de production Burscheid (ots) - Johnson Controls, l'un des leaders mondiaux de l'aménagement intérieur, de l'électronique et des batteries pour automobiles, considère le respect durable de l'environnement et des ressources naturelles comme l'un des objectifs prioritaires de l'entreprise. Deux nouveaux procédés de recyclage par type de matériau, l'un pour les matières à base de fibres naturelles et l'autre pour les matières plastiques renforcées de fibre de verre, permettent d'économiser le traitement thermique de 480 tonnes de déchets de production par an et représentent, en plus, une nouvelle alternative de fabrication à un coût équivalent. Le recyclage des matériaux triés est un sujet qui ne concerne pas seulement les véhicules en fin de vie: la préparation des déchets de découpe peut lui aussi contribuer à la protection de l'environnement. Etant donné qu'en général, de tels résidus sont collecté par type de matière, il est souvent possible de conserver les propriétés des matériaux lors du recyclage des déchets de production. A l'occasion du Salon international de l'Automobile de cette année, Johnson Controls présente les possibilités d'application en série de telles solutions de recyclages. Dans le cas du procédé concernant les matières à base de fibres naturelles, il s'agit d'une part de valoriser les chutes de découpe résultant de la production de la coque dossier destinée à un véhicule du segment des berlines de luxe. Par conséquent, le recyclage de matériaux en fibres naturelles joue aussi un rôle dans la fabri-cation de l'accoudoir du programme d'un autre constructeur automobile. En effet, les restes de production générés pendant la fabrication d'un support de panneau de porte d'un véhicule haut de gamme seront utilisés pour la fabrication de l'accoudoir. Quant au recyclage des matières plastiques renforcées de fibre de verre, l'entreprise le démontre à l'exemple de déchets qui résultent de la production de tableaux de bord et que l'on utilise pour fabriquer les conduits de ventilation d'un véhicule du segment des monospaces. Crochets de fixation en recyclat Pour la coque dossier des sièges d'un véhicule du segment des berlines de luxe qui sera présenté pour la première fois au Salon International de l'Automobile, on utilise des matelas en fibre de bois " Fibrowood ". Les chutes de découpe provenant de la production de ces pièces sont collectées par type, broyées, mélangées avec du polypropylène granulé avant d'être transformées en pièces moulées par injection. Le coefficient de dilatation thermique linéaire de ces pièces en recyclat étant similaire à celui des coques dossier, il allait de soi d'utiliser les pièces injectées à partir de matériaux de récupé-ration dans ce même composant. Ceci, d'autant plus que les intervalles de production sont identiques et, par conséquent, assurent le flux de matière. On applique le même principe pour les accoudoirs d'un autre véhicule de la catégorie supérieure. Ils sont fabriqués à partir des résidus de production des panneaux de porte. Mais sur ce modèle, le support en fibres naturelles est composé de résine époxy. Les matières synthétiques renforcées de fibre de verre sont recyclables elles aussi Johnson Controls a même développé un procédé de recyclage matériel pour les matières synthétiques renforcées de fibre de verre, utilisées par exemple pour les tableaux de bord. Pour les conduits de ventilation destinés à un véhicule du segment des monospaces, le concept prévoit de moudre les déchets du support du tableau de bord puis d'en séparer les composants, à savoir la matière support renforcée de fibre de verre, la peau PVC et la mousse polyuréthane. La matière moulue du support renforcé de fibre de verre, dont les propriétés techniques sont pratiquement similaires à celles de la matière neuve, pourra ensuite être utilisée dans la fabrication de composants pour la même pièce. La conception actuelle prévoit de produire des conduits de ventilation à partir du recyclat. Pour l'avenir, d'autres applications sont également possibles. Johnson Controls, Inc. est l'un des leaders mondiaux des systèmes auto-mobile, de même que des secteurs de la gestion de bâtiments et des équipements techniques destinés aux bâtiments. Pour l'industrie automobile, l'entreprise est l'un des fabricants les plus importants de systèmes de sièges et d'intérieurs ainsi que de batteries. Pour les bâtiments non résidentiels, Johnson Controls fournit des systèmes d'autorégulation et des prestations de service, notamment dans les secteurs du confort, de la gestion de l'énergie et de la sécurité. Johnson Controls (New York Stock Exchange: JCI) a été fondée en 1885 et son siège se situe aux USA, à Milwaukee, dans le Wisconsin. Pour l'exercice 2004, le chiffre d'affaires de l'entreprise s'est élevé à 25,4 milliards de dollars US, dont 20 milliards de dollars US pour le ressort Automotive Group au plan mondial. En Europe, le siège central du groupe se trouve à Burscheid, en Allemagne. Le portefeuille de produits de l'entreprise comprend également tableaux de bord/cockpits, systèmes de portes, de pavillons, électronique de bord et systèmes de gestion de l'énergie électrique. ots Originaltext: Johnson Controls GmbH Internet: www.presseportal.ch Contact: Johnson Controls GmbH Automotive Group Astrid Schafmeister Industriestr. 20-30 51399 Burscheid Allemagne Tél.: +49/2174/65'3189 Fax: +49/2174/65'3219 E-Mail: astrid.schafmeister@jci.com Johnson Controls GmbH Automotive Group Ina Longwitz Industriestr. 20-30 51399 Burscheid Allemagne Tél.: +49/2174/65'4343 Fax: +49/2174/65'3219 E-Mail: ina.longwitz@jci.com

Ces informations peuvent également vous intéresser: