Pro Senectute

Pro Senectute Suisse tire la sonnette d'alarme : depuis 2008, la pauvreté touche environ 5000 personnes âgées de plus chaque année

La pauvreté des personnes âgées est invisible. Photos gratuites à des fins rédactionnelles. Reproduction possible en citant la source. Texte complémentaire par OTS et sur www.presseportal.ch/fr/pm/100002565 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous... plus

Un document

Zurich (ots) - Le nombre de personnes ayant besoin de prestations complémentaires ne cesse d'augmenter. Celui des millionnaires également. Pro Senectute Suisse montre que, chez les personnes âgées, les différences de revenu et de fortune sont élevées et l'écart entre riches et pauvres se creuse encore.

Selon des estimations de Pro Senectute, la Suisse comptait en 2013, toutes catégories d'âge confondues, 264 000 millionnaires, soit 55 720 de plus qu'en 2008. Pro Senectute estime qu'un peu plus de la moitié (53%) d'entre eux sont en âge AVS. En ce qui concerne les prestations complémentaires (PC), le nombre de bénéficiaires atteignait 185 000. Soit une augmentation de 26 801 bénéficiaires de PC à l'AVS depuis 2008. Cette tendance se confirme, et l'écart entre riches et pauvres se creuse toujours davantage.

Dans de nombreux cas, les rentes ne suffisent pas !

« L'image répandue des riches retraités ne reflète pas ce que nous voyons au quotidien lors de nos consultations sociales. La tranche d'âge des seniors est celle où les différences de revenu et de fortune sont les plus élevées. Les chiffres sont éloquents : la Suisse compte chaque année 5000 nouveaux bénéficiaires de prestations complémentaires à l'AVS, à savoir des retraités dont la rente et l'avoir de la caisse de pension ne suffisent pas pour vivre de manière décente », déclare Werner Schärer, directeur de Pro Senectute Suisse. Et de poursuivre : « D'après les estimations, la pauvreté touche une personne âgée sur huit. Plus de 75% d'entre elles vivent chez elles et ont besoin de prestations complémentaires pour couvrir leurs besoins vitaux. Les personnes âgées concernées ayant tendance à s'isoler, leur pauvreté reste invisible. Tel est le thème auquel nous souhaitons sensibiliser la population. »

Pro Senectute réagit en apportant son soutien. Elle propose des consultations gratuites et accessibles à un large public dans 130 bureaux en Suisse. Elle offre également, dans des cas de rigueur, une aide financière, financée notamment par des dons. Plus de 40 000 personnes font appel chaque année aux conseils et au soutien des bureaux de consultation de Pro Senectute.

Des chiffres plus détaillés (nationaux, cantonaux), un glossaire et des explications sur la méthode de calcul de tendance qui est appliquée sont disponibles sur le lien Internet http://www.pro-senectute.ch/fr/medias.html.

Contact pour les médias :


Pro Senectute Suisse
Judith Bucher, responsable des médias
téléphone : 044 283 89 57
E-mail : medien@pro-senectute.ch



Plus de communiques: Pro Senectute

Ces informations peuvent également vous intéresser: