Commission de la concurrence (Comco)

La Comco ouvre une enquête contre la Migros concernant les tests vétérinaires

Berne (ots) - La Commission de la concurrence (Comco) a ouvert le 12 avril 2002 une enquête contre la Migros. L'enquête devra démontrer si la Migros en imposant des tests vétérinaires contrevient à la Loi sur les cartels. Depuis début 2001, la Migros exige de ses livreurs de viande bovine qu'ils effectuent en plus des tests ESB imposés par l'Office vétérinaire fédéral des tests supplémentaires sur les bœufs abattus. La Migros indique en outre à ses livreurs quel laboratoire devra procéder aux tests parmi les laboratoires agréés par la médecine vétérinaire. Comme la viande de bœuf achetée par la Migros ne peut pas être séparée lors de l'abattage du reste de la viande, les conditions émises par la Migros s'appliquent à toute la viande de bœuf débitée dans les abattoirs concernés. Une enquête préalable ouverte en septembre 2001 a démontré l'existence d'indices, selon lesquels la Migros en tant que demandeuse indirecte pourrait avoir une position dominante sur le marché des tests ESB. Il existe en outre des indices indiquant que, au vu d'une part des conditions de rachats imposées aux abattoirs et d'autre part de la fixation unilatérale des prix pour les tests ESB, la concurrence entre les laboratoires pourrait être supprimée. Enfin, il existe des éléments permettant de penser que l'accès à la concurrence ou son exercice pourrait être entravé pour les laboratoires qui n'ont pas été attribués à un abattoir. L'enquête devra démontrer si le comportement de la Migros est un abus de position dominante contraire à la Loi sur les cartels. ots Originaltext: comco Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Dr Philippe Gugler tél. +41/31/324'96'77 e-mail: philippe.gugler@weko.admin.ch Ce texte est disponible sur notre site internet

Ces informations peuvent également vous intéresser: