Alpen-Initiative

Le contrôle des camions contribue à la protection des Alpes ! Appel à Madame Doris Leuthard.

Altdorf (ots) - L'Initiative des Alpes exige du Conseil fédéral d'intensifier le contrôle des poids lourds. Cette mesure permettra d'améliorer la sécurité sur les routes et de promouvoir des conditions concurrentielles équitables entre les différents moyens de transport sur le marché. Le chemin de fer gagnera ainsi en part du marché et la réduction du nombre de poids lourds en transit qui en résultera, sera bénéfique aux Alpes. Au cours de leur assemblée à Frauenfeld, les membres de l'Initiative des Alpes ont lancé un appel à ce sujet à Madame Doris Leuthard, ministre des transports.

L'écosystème alpin est très sensible et souffre particulièrement des impacts du trafic de transit. Pour mieux protéger les Alpes, les transports de marchandises doivent être transférés au rail. Cependant cela ne fonctionne pas car le chemin de fer est défavorisé par rapport à la route. Des conditions de marché identiques doivent être appliquées pour ces deux modes de transport. Ce qui n'est pas le cas au point de vue de la sécurité. Ainsi de nombreux camions circulant sur nos routes sont en mauvais état ou violent les réglementations en vigueur. Sur l'axe de transit nord-sud par exemple, près du tiers des véhicules contrôlés dans le canton d'Uri ont été sanctionnés car ils présentaient de graves défectuosités ! Dans le domaine ferroviaire en revanche, un réseau de cent points de contrôle vérifie la charge des essieux, le profil ou la température des roues des trains de marchandises.

« Le Conseil fédéral ne peut continuer de tolérer cette situation et doit veiller à l'avenir à l'intensification des contrôles. Seul un réseau de contrôle dense motivera les transporteurs à opter pour le rail. Pour cette raison, les contrôles des poids lourds sont une mesure importante pour le transfert au rail des marchandises en transit par les Alpes », affirme Jon Pult, président de l'Initiative des Alpes.

Dans son appel à Madame Leuthard, l'Initiative des Alpes exige :

   1. l'aménagement d'un réseau de contrôle pour les camions
   2. la construction rapide du centre de contrôle des poids lourds 
      au Tessin
   3. la publication annuelle des résultats des contrôles effectués
   4. des mesures contre la fraude aux installations de gaz 
      d'échappement 

Au début 2017, un sondage représentatif a révélé que 80 % du peuple suisse veut que le nombre an-nuel maximal prescrit par la loi de 650 000 camions en transit alpin, ou voire moins, soit respecté. Une nette majorité se prononce en faveur de mesures complémentaires telles que l'intensification des contrôles pour les poids lourds.

La population est invitée à signer l'appel sous : www.initiative-des-alpes.ch/appel

Contact:

Jon Pult, président de l'Initiative des Alpes, 076 508 16 33
Manuel Herrmann, responsable politique, 078 765 61 16



Plus de communiques: Alpen-Initiative

Ces informations peuvent également vous intéresser: