Office fédéral pour l'approvisionnement

Un panel d'experts pour la sécurité de l'infrastructure ICT

Berne (ots) - Les chances et les risques liés à la technologie de l'information et de la communication (abréviation anglaise ICT) en Suisse étaient au centre d'une conférence organisée par l'approvisionnement économique du pays. En outre de profonds changements concernant les cadres de milice et dus à la nouvelle donne en matière de politique de sécurité ont été annoncés. Etant donné le poids accru des technologies de l'information et de la communication, l'approvisionnement économique du pays (AEP) est en train de créer un état-major de milice ad hoc, qui regroupera des experts en ICT issus de diverses branches. Selon Paul Kleiner, chef du domaine infrastructure ICT (ICT-I) et CEO du AWK Group AG, ces experts devront analyser les risques et préparer des mesures en cas de perturbations graves. L'objectif visé, en l'occurrence, est d'instaurer un étroit partenariat entre l'économie privée et l'Etat, tout en collaborant avec les organismes équivalents à l'étranger. Jean-Luc Nordmann, chef du domaine travail (direction du travail, SECO), a expliqué pourquoi il a réduit le nombre de ses cadres de milice (passé de 36 à 7) et ainsi déchargé les cantons. Les décisions prises dans ces deux domaines reflètent parfaitement la façon dont l'approvisionnement économique du pays s'adapte à la nouvelle donne en matière de politique de sécurité. Deux conseillers nationaux, Messieurs Rudolf Strahm (PS) et Pierre Triponez (PRD) ont pris part à la conférence. Ils ont présenté, du point de vue des employeurs et des employés, les chances et les risques liés à la technologie de l'information et de la communication. Informations d'ordre général : http://www.bwl.admin.ch ots Originaltext: OFAE Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Secrétariat ICT-I et travail Tél. +41 31 322 21 82

Ces informations peuvent également vous intéresser: