Economie forestière Suisse

Economie forestière Suisse : Un vent de renouveau sur le secteur forêt-bois

    Soleure (ots) - Un vent de renouveau souffle dans l'économie forestière et l'industrie du bois. La demande de bois et de produits du bois est en nette reprise dans le monde entier. Des montants considérables sont investis dans l'industrie de transformation du bois, en Suisse également, pour des projets à Domat/Ems, à Luterbach et ailleurs. Le gros de la demande porte sur les grumes résineuses, qui font l'objet d'une véritable course chez nos voisins allemand et autrichien. Comme l'a exposé l'Economie forestière Suisse (EFS) à l'occasion d'une conférence de presse organisée à Aetigkofen SO, l'approvisionnement en bois des entreprises de transformation restera possible même après l'ouverture de nouvelles usines et l'augmentation de capacité des sites existants.

    Il faut cependant pour cela que les prix offerts en Suisse pour les grumes s'adaptent au niveau international. C'est à cette condition que l'on pourra faire redescendre la proportion des exportations, qui est actuellement de 38 % pour les grumes résineuses. Plus les prix montent, plus s'abaisse l'obstacle financier à franchir pour récolter le bois de nos forêts actuellement sous-exploitées. La productivité toujours plus grande de l'économie forestière contribue elle aussi à une meilleure exploitation de cette ressource renouvelable. Dans l'hypothèse d'un retour aux prix d'avant Lothar, on peut s'attendre à voir l'exploitation des résineux atteindre 4 à 5 millions de mètres cubes par an, au lieu des 3,2 millions actuels. Par ailleurs, étant donné le retard qu'a pris l'industrie suisse de transformation du bois en termes de compétitivité internationale, sa restructuration va s'accélérer, ce qui amortira l'accroissement pronostiqué pour la demande.

    L'économie forestière voit l'avenir avec confiance. La forte demande sur le marché du bois peut contribuer de manière décisive à ramener les entreprises forestières dans les chiffres noirs. La hausse de la production de bois due à cette incitation économique accrue ne conduira nullement à une exploitation abusive des forêts. Car, malgré le nouvel optimisme du marché du bois, les acteurs de l'économie forestière - les propriétaires et leurs entreprises forestières de même que les services forestiers - restent attachés à la politique forestière de notre pays et à une gestion forestière durable et proche de la nature dans la bonne tradition suisse. L'économie forestière est et reste multifonctionnelle et continuera d'être beaucoup plus qu'une simple " mobilisation de bois ".

    Veuillez consulter le dossier complet de la conférence de presse sous www.wvs.ch.

ots Originaltext: Economie forestière Suisse
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Roland Furrer
responsable des relations publiques
Tél.      +41/32/625'88'60
Mobile  +41/79/432'29'15
E-Mail: furrer@wvs.ch

Urs Amstutz, directeur
Tél.      +41/32/625'88'15
Mobile  +41/79/305'96'22
E-Mail: amstutz@wvs.ch


Economie forestière Suisse, Rosenweg 14, 4501 Soleure
Téléphone 032 625 88 00 - www.wvs.ch - info@wvs.ch



Plus de communiques: Economie forestière Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: