Ligue suisse contre le cancer

Des dons pour venir en aide aux malades du cancer - Pour remédier au manque de fonds, la Ligue suisse contre le cancer fait appel à la générosité du public à travers une lettre aux donateurs et une campagne d'affichage

    Berne (ots) - La Ligue suisse contre le cancer craint de devoir renoncer à certaines parties de ses programmes de lutte contre le cancer en raison du recul des dons et de la suppression des subventions fédérales ces prochaines années pour les conseils aux patients. En s'adressant à la population à travers une lettre et une campagne d'affichage à l'échelon national, l'organisation à but non lucratif souhaite rappeler qu'elle dépend de la générosité du public. "Pourquoi moi?", demandent trois personnes touchées - une question qui montre avec éloquence que le cancer peut frapper chacun d'entre nous. D'où l'appel à tous les donateurs potentiels: faites bon accueil à la lettre de la Ligue contre le cancer que vous trouverez prochainement dans votre boîte aux lettres. Ce n'est en effet que grâce au vaste soutien financier de la population que la Ligue peut assurer aide, conseils et traitement à tous les malades du cancer.

    "Pourquoi moi?" demande Chrigi, 11 ans, avec Verena Brügger et Ueli Dolder sur l'enveloppe qu'un grand nombre de ménages du pays trouveront ces prochains jours dans leur boîte aux lettres. Chrigi a une leucémie. Verena Brügger, 54 ans, souffre d'un cancer du sein, et Ueli Dolder, 56 ans, a appris qu'il souffrait d'un cancer du côlon en 1995. Sur l'enveloppe comme sur les affiches, tous trois rappellent que le cancer touchera une femme sur trois et un homme sur trois en Suisse à l'avenir. Par là-même, ils entendent inciter la population à soutenir la Ligue suisse contre le cancer par un don.

    A travers sa campagne auprès des donateurs, qui démarrera le 8 juin prochain, et ses affiches placardées aux quatre coins du pays, la Ligue contre le cancer espère corriger le résultat décevant de l'an dernier: "Nos rentrées ont malheureusement été moins bonnes", a déclaré Bruno Meili, directeur de la Ligue suisse contre le cancer, lors de la conférence de presse donnée par l'organisation à Berne à la fin avril. En 2003, la Ligue contre le cancer a dû mener ses activités à bien avec des dons et des legs inférieurs à ceux de l'année précédente. Un mauvais résultat qui touche l'organisation dans une période extrêmement délicate: les subventions fédérales pour les conseils et le soutien aux malades du cancer vont être supprimées ces prochaines années. "Si nous n'arrivons pas à augmenter nos recettes à l'avenir, nous devrons renoncer à certaines parties de nos programmes de lutte contre le cancer", a averti Bruno Meili. Le soutien des donateurs est donc plus important que jamais.

    Kurt Felix, s'est engagé aux côtés du président de la Ligue contre le cancer, le professeur Thomas Cerny (médecin-chef du service d'oncologie et d'hématologie à l'Hôpital cantonal de St-Gall) pour solliciter le soutien de la population. Officiant comme ambassadeur de la Ligue suisse contre le cancer, il sait par expérience que le cancer peut frapper n'importe qui. "Le diagnostic a bouleversé du jour au lendemain ma vie et celle de ma femme", dit-il. Nous pourrions donc tous être heureux de pouvoir compter un jour ou l'autre sur l'aide d'une des vingt ligues cantonales contre le cancer, que ce soit sur le plan administratif, financier ou personnel. "Grâce au soutien financier de la Ligue contre le cancer, j'ai pu soigner mon fils à la maison", raconte la mère de Chrigi. Verena Brügger, quant à elle, est heureuse d'avoir pu faire appel au service téléphonique d'information et de conseils de la Ligue contre le cancer: "J'avais sans cesse de nouvelles questions."

    Si le fait de pouvoir compter un jour sur l'aide de la Ligue contre le cancer en cas de besoin est une bonne raison pour soutenir cette organisation, ce n'est pas la seule: "Grâce à l'argent des donateurs, la recherche a pu progresser", explique le professeur Cerny. Ainsi, la chimiothérapie tant redoutée est devenue plus supportable, et la radiothérapie peut être utilisée de manière plus ciblée et efficace aujourd'hui.

    En soutenant la Ligue contre le cancer par un don, vous l'aidez à élargir les prestations de Cancer assistance, à former des auxiliaires bénévoles pour l'accompagnement sur place et à développer des projets de recherche en vue de mettre au point des méthodes de dépistage judicieuses, par exemple. Chaque don, quel qu'il soit, est vital dans la lutte contre le cancer. Comme l'a souligné le professeur Cerny, "il faut que nous puissions assurer aide, soutien et traitement à tous les patients à l'avenir également."

    Les dons peuvent être versés au moyen du bulletin que vous trouverez dans votre boîte aux lettres; vous pouvez également commander des bulletins de versement auprès de la Ligue suisse contre le cancer (tél. 0844-8000044) ou faire un don en ligne à l'adresse www.swisscancer.ch/dons

    Pour de plus amples renseignements, matériaux d'image et de prise de position de Kurt Felix, ambassadeur de la Ligue suisse contre le cancer, et d'une donneuse ou pour une interview avec le professeur Thomas Cerny, président de la Ligue suisse contre le cancer ou avec Andreas Häner, responsable du secteur Recherche de fonds et Communication à la Ligue suisse contre le cancer, veuillez vous adresser à:  

ots Originaltext: Ligue suisse contre le cancer
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Pressedienst Medizin
Gesundheit & Wissenschaft
H+O communications ag
Sihlbruggstr. 109
6340 Baar (Zoug)
Tél.      +41/41/768'53'53
Fax:      +41/41/768'53'40
E-Mail: redaktion@pressedienstmgw.ch



Plus de communiques: Ligue suisse contre le cancer

Ces informations peuvent également vous intéresser: