GfK Gruppe

Allemagne: la peur de l'inflation tempère l'ardeur des consommateurs

Conclusions de l'enquête de Gfk sur la confiance des ménages allemands en mai 2008

    Nurenberg (ots) - En mai, la progression de l'inflation a freiné l'optimisme des consommateurs. L'indicateur de prévisions économiques, les perspectives de revenus et la propension à acheter ont tous enregistré une très forte baisse. Par conséquent, l'indicateur de confiance des consommateurs pour le mois de juin est désormais estimé à 4,9 points en valeur, après avoir été corrigé à 5,6 points en mai.

    Les consommateurs allemands s'inquiètent de leur pouvoir d'achat, en raison du prix des carburants qui bat en permanence de nouveaux records, et d'autres augmentations de prix à venir. En conséquence, les perspectives de revenus font l'objet d'évaluations moins positives que le mois dernier. Les perspectives d'inflation indiquent également que la propension à consommer a nettement chuté en mai. Les inquiétudes relatives à la stabilité des prix et l'incertitude provoquée par la crise des marchés financiers et le ralentissement de l'économie américaine renforcent actuellement les craintes économiques que ressentent les consommateurs allemands. De ce fait, le ralentissement économique s'est quelque peu accentué par rapport au début de l'année.

    Les progrès importants enregistrés le mois dernier en termes de perspectives économiques n'ont pas pu être maintenus au mois de mai. L'indicateur a chuté de près de 10 points, pour s'établir à 13,4 points.

    Après trois mois de croissance successifs, les perspectives de revenus ont nettement reculé en mai. L'indicateur a chuté de 14,8 points, pour s'établir à -4,3 points. Les augmentations enregistrées au cours des 3 mois précédents sont donc réduites quasiment à néant.

    Dans le sillage des perspectives de revenus et des prévisions économiques en chute libre, la propension à consommer a également nettement chuté en mai. L'indicateur a reculé de près de 15,7 points, pour s'établir à -20,4 points.

    L'évolution pessimiste de l'état d'esprit des consommateurs en mai a porté un coup terrible à la confiance des ménages. Selon les prévisions, l'indicateur général devrait atteindre 4 points au moins de juin, après avoir été corrigé à 5,6 points en mai.

ots Originaltext: GfK Gruppe
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Marion Eisenblätter
Tél.:    +49 911 395-2645
E-Mail: marion.eisenblaetter@gfk.com



Plus de communiques: GfK Gruppe

Ces informations peuvent également vous intéresser: