Office fédéral des routes (OFROU)

Les voitures automobiles lourdes devront être équipées d'extincteurs

    Berne (ots) - Les voitures automobiles lourdes affectées au transport de choses devront à l'avenir être équipées d'extincteurs. Le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) vient de mettre en consultation une proposition de modification en ce sens de l'ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les véhicules routiers (OETV).

    Récemment, divers événements tragiques ont montré que le danger créé par le passage de voitures automobiles lourdes dans les tunnels routiers ne doit pas être sous-estimé. En mai 2000 déjà, la task force mise sur pied par l'Office fédéral des routes (OFROU) avait notamment suggéré, à la suite des catastrophes survenues dans les tunnels du Mont-Blanc et des Tauern, que les voitures automobiles lourdes fussent équipées d'extincteurs. Elles seraient alors soumises aux mêmes prescriptions d'équipement que celles auxquelles doivent satisfaire les autocars et les véhicules affectés au transport de marchandises dangereuses. Il est dès lors prévu d'inscrire cette obligation en matière d'équipement dans l'ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les véhicules routiers (OETV), à l'occasion d'une révision partielle. Le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) vient de mettre cette proposition en consultation.

    Les modifications de l'OETV prévoient en outre l'introduction de nouvelles prescriptions sur les gaz d'échappement émis par les moteurs diesel des tracteurs et des chariots à moteur. Jusqu'à présent, ces véhicules étaient uniquement soumis à un contrôle de la fumée. En modifiant  l'année dernière l'OETV, on a introduit des prescriptions sur les émissions de gaz d'échappement des véhicules de travail agricoles et les remorques de travail agricoles, soumettant ainsi tous les véhicules équipés d'un moteur à allumage par compression - à l'exception des rares monoaxes - aux nouvelles prescriptions en la matière.

    Le DETEC propose une simplification de l'entretien du système antipollution des véhicules équipés de systèmes de diagnostic embarqués (OBD). Ces derniers permettent une surveillance de l'équipement qui influe sur les émissions de gaz d'échappement. Toutefois, ils ne couvrent pas tous les points contrôlés lors de l'entretien du système antipollution, auquel il n'est en conséquence pas possible de renoncer complètement.

ots Originaltext: OFROU
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Kurt Meyer, responsable du domaine Véhicules
Office fédéral des routes
Tél. +41 31 323 42 31

DETEC Département fédéral de l'Environnement, des Transports, de
l'Energie et de la Communication
Service de presse



Plus de communiques: Office fédéral des routes (OFROU)

Ces informations peuvent également vous intéresser: