ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Tourisme Suisse: Dénigrement insoutenable de la branche autocariste privée

Bern (ots) - L'association suisse des transports routiers ASTAG, avec le groupe professionnel Car Tourisme Suisse, est indignée par l'attitude condescendante avec laquelle Tourisme Suisse s'exprime publiquement au sujet de la branche autocariste privée. Les déclarations du directeur Jürg Schmid lors de la diffusion du journal télévisé sur la SRF sont totalement inadmissibles. Au lieu de salir l'image de l'industrie des transports indispensable, Suisse Tourisme ferait bien mieux de s'engager contre les opérations de cabotage au moyen d'autocars étrangers.

Tourisme Suisse, l'organisation nationale de marketing et de vente, méconnaît l'énorme importance de la branche autocariste privée pour le tourisme dans tout le pays. C'est avec une forte indignation que l'association suisse des transports routiers ASTAG et le groupe professionnel Car Tourisme Suisse ont pris connaissance des déclarations diffamatoires de Jürg Schmid, directeur de Tourisme Suisse lors de la diffusion du journal télévisé SRF. Ceci est totalement irrespectueux et atteste d'une incroyable méconnaissance de l'autocar lorsqu'il est affirmé qu'il «entasse» les voyageurs en groupe. Ce faisant, «L'instance suprême du tourisme suisse' place la branche autocariste suisse sous un jour totalement défavorable», dit le président central ASTAG, Adrian Amstutz: «C'est inacceptable!»

Confort et sécurité de l'autocar

L'autocar est une solution de mobilité parfaite pour tous les voyageurs, qu'il s'agisse de voyages forfaitaires ou de passagers individuels. Ses avantages se basent sur le confort, la sécurité, la flexibilité et l'excellent bilan écologique. L'ASTAG est clairement favorable à impliquer de plus en plus la branche autocariste privée dans les stratégies visant au développement du trafic touristique et professionnel. Avec plus de 30 millions de passagers annuels, le transport de personnes sur route contribue déjà massivement au tourisme. De nombreuses offres touristiques, justement pour les personnes âgées, seraient impensables sans autocar. Au bout du compte, toutes les régions tirent avantage des prestations de transport indispensables, sans compter l'économie locale et l'industrie.

Lutte contre le cabotage au lieu du dénigrement

Voici pourquoi Tourisme Suisse serait bien inspiré de se détacher rapidement d'une mentalité idéologique obsolète. Une préférence unilatérale de types de voyages, comme le fait Jürg Schmid avec son point de vue erroné manifeste, appartient depuis longtemps au passé. Il faudrait beaucoup plus user de l'étroite interaction efficace, respectueuse de l'environnement, entre tous les modes de transport: le rail, la route, le transport aérien et le transport fluvial. La mobilité moderne se base sur la multimodalité.

Tourisme Suisse serait fortement inspiré de s'engager dans la lutte difficile, mais nécessaire, des transports de cabotage illégaux. Les trajets entre deux destinations de vacances en Suisse sont autorisés par la loi que si les véhicules sont immatriculés dans notre pays. Néanmoins, - notamment lors du Grand Tour of Switzerland de Tourisme Suisse - des entreprises autocaristes de l'étranger interdites sont toujours opérationnelles. Moyennant des indications claires relatives aux dispositions légales transmises aux agences de voyages, aux entreprises et à la clientèle privée, Tourisme Suisse fournirait une contribution de soutien importante dans l'intérêt de tout le pays.

Contact:

ASTAG Association suisse des transports routiers
André Kirchhofer
079 659 86 86



Plus de communiques: ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: