ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Assainissement du tunnel du Gothard : l'Initiative des Alpes frappée du syndrome Märklin

    Bern (ots) - Pour l'assainissement du tunnel routier du Gothard, la construction d'un deuxième tube est indispensable. L'idée d'une chaussée roulante entre Erstfeld et Biasca est totalement irréaliste par rapport à la logistique actuelle. Et l'idée peut être encore et encore martelée par l'Initiative des Alpes: elle restera une illusion ancrée dans les esprits des fanatiques de Märklin. C'est pourquoi l'Association suisse des transports routiers ASTAG invite une fois encore le Conseil fédéral à agir rapidement. Un concept d'assainissement praticable sans fermeture de tunnel inacceptable est indispensable.

    L'assainissement indispensable du tunnel routier du Gothard n'est pas possible sans la réalisation d'un deuxième tube. Toute autre idée allant dans le sens d'une fermeture totale serait complètement irréaliste, elle ne pourrait que nuire à l'économie et elle ne serait pas praticable. «L'économie et la population sont absolument tributaires d'un tunnel sûr et performant, pouvant être utilisé en tout temps sans aucune restriction», souligne Adrian Amstutz, président central de l'Association suisse des transports routiers ASTAG.  L'établissement d'une chaussée roulante (Rola réduite) entre Erstfeld et Biasca, tel qu'il est à nouveau préconisé par l'Initiative des Alpes, entraînerait immanquablement un chaos  total et aboutirait à un véritable fiasco. La logistique moderne ne tient pas compte des horaires mais des besoins des clients!  Les besoins à court terme de l'économie et de la population sont très souvent décisifs. Avec une Rola, le flux du trafic ne pourra jamais être maîtrisé. Et celui qui envisage un tel concept à plus long terme coupera volontairement ou non le Tessin du reste de la Suisse. Sans parler du manque de flexibilité, de rapidité et de fiabilité d'une Rola réduite. De plus, et même après l'ouverture du nouveau tunnel de base des NLFA, les capacités manquent. «Ce concept est et reste une illusion», souligne Adrian Amstutz. «Nous ne voulons pas d'un jeu de rôle Märklin, mais de solutions acceptables et claires.»

    L'assainissement ne fonctionnera qu'avec un 2ème tube!

    C'est pourquoi, d'entente avec les régions concernées, l'ASTAG exige du Conseil fédéral qu'il prenne immédiatement en mains la construction d'un deuxième tube. Il convient en effet de garantir l'ouverture permanente du Gothard durant l'assainissement. Le trafic intérieur a absolument besoin d'une liaison sans faille et assurée même en hiver entre le Tessin et la Suisse allemande, toujours selon Amstutz. «Sinon, les dommages économiques seront massifs.»  En outre, il s'agit également et surtout de sécurité, comme le souligne le directeur de l'ASTAG  Michael Gehrken: «Un deuxième tube et une séparation des flux de trafic pourraient diminuer notablement le risque d'accidents.»

Contact: ASTAG Association suisse des transports routiers Michael Gehrken 031 370 85 24



Plus de communiques: ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: