ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Prix du diesel: pas de répit pour les transporteurs

    Bern (ots) - Pour la branche des transports routiers, les prix du diesel toujours élevés, continuent à représenter un grave problème. Depuis le début de l'année, les prix des carburants ont augmenté de 17 pour cent, voire même de près de 30 pour cent en comparaison avec l'année précédente.

    Du fait des prix du diesel qui ont passé d'une moyenne de CHF 1.94 (TVA incluse) à CHF 2.28 depuis le début de l'année (source OFS, état à fin juillet 2008), les entreprises suisses de transport continuent à être sous pression. Jamais encore la charge fiscale totale n'a été aussi lourde qu'en 2008. Et si, entre-temps, les prix du brut ont légèrement baissé après leur chasse aux records, cette diminution reste cependant marginale par rapport à l'augmentation préalable. De plus, au vu de la situation géopolitique et dans la foulée des spéculations, cette course des prix pourrait très rapidement être relancée.

    Aucune détente au niveau des prix des transports

    De nombreuses entreprises de transport se battent avec des coûts massivement plus élevés et des marges en régression. Les petites et moyennes entreprises sont particulièrement confrontées à des problèmes de liquidités si elles ne puisent pas déjà dans leurs réserves. Aucune détente au niveau des prix des transports n'est donc en vue. Et l'ASTAG prévoit même à moyen terme des prix de transport nettement plus élevés du fait de la flambée des prix.

Contact: ASTAG Association suisse des transports routiers Michael Gehrken Weissenbühlweg 3, 3007 Berne Tél. 031 370 85 24



Plus de communiques: ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: