Off. féd. formation prof., technologie

Egalité des chances: pour davantage de femmes dans les HES

Berne (ots) - Au cours d'une réunion de travail, des spécialistes des HES de toute la Suisse ont échangé des idées de projets sur l'égalité des chances. A cette occasion, elles ont décidé de créer une instance nationale s'inspirant du modèle de la CODEFUHES (Conférence des déléguées aux questions féminines dans les universités et les hautes écoles suisses) pour défendre leurs intérêts.

    Organisée par l'Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT), cette première réunion, qui s'est tenue les 8 et 9 mai à Berne, avait pour but premier de discuter de stratégies d'action s'inscrivant dans le cadre de la politique de l'égalité dans les HES. Quelque 60 spécialistes femmes de la Confédération, des cantons, des associations professionnelles et des syndicats ont pris part à cet échange d'informations.

    A cette occasion, nombre d'entre elles ont dénoncé aussi bien la sous-représentation des femmes dans les formations techniques et informatiques, la recherche et l'enseignement, que la difficulté à utiliser de manière optimale les ressources de notre société à cause des stéréotypes liés au sexe. Fortes de ce constat, elles ont fait part de leur intention de mettre en place un réseau national pour rassembler autant que possible, dans les HES, les initiatives locales disparates de promotion de l'égalité dans le domaine de la formation professionnelle et de la technologie.

    Pour débuter, les participantes à la réunion de travail à Berne se sont intéressées aux projets déjà existants, en Suisse ou à l'étranger, destinés spécialement aux femmes et à valeur d'exemple. Mme Françoise Piron, chargée de l'égalité des chances à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), a présenté une exposition itinérante conçue pour les élèves intéressées par les formations techniques. Cette exposition, qui tourne depuis deux ans en Suisse romande, est consacrée aux carrières féminines et aux filières techniques. Par rapport à la situation qui prévaut en Suisse, où les programmes d'encouragement ne sont guère connus, Mme Barbara Schwarze, directrice du "Kompetenzzentrum Frauen in der Informationsgesellschaft und Technologie" (Allemagne), a mis en évidence la nécessité d'adopter des programmes ciblés et le renversement de tendance obtenu dans son pays depuis l'introduction de programmes de ce genre. Grâce à eux, les femmes sont davantage présentes dans les études d'ingénieur et d'informatique, notamment dans les filières interdisciplinaires.     La sensibilisation aux questions d'égalité et l'accroissement de la part des femmes sont deux objectifs déclarés de la Confédération dans sa politique des HES. Pour concrétiser son plan d'action, la Confédération octroye un crédit de 10 millions de francs jusqu'en 2003. Le service traitant des questions d'égalité de l'OFFT, créé en mai 2000, a déjà encouragé financièrement quatorze projets sur l'égalité, notamment dans le domaine des études genre ("gender studies") et de la politique de l'égalité dans les HES.

ots Originaltext: OFFT
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Thomas Bachofner, presse et communication, OFFT,
tél. +41 31 322 21 24
Ursula Hirt, déléguée à l'égalité à l'OFFT, tél. +41 31 322 29 28
Nadja Ramsauer, déléguée à l'égalité à l'OFFT, tél. +41 31 323 14 06



Plus de communiques: Off. féd. formation prof., technologie

Ces informations peuvent également vous intéresser: