Office vétérinaire fédéral

Expérimentation animale en 2001 en légère hausse, mais moins contraignante

    Berne (ots) - Après une baisse constante observée depuis 1983, le nombre d'animaux d'expérience utilisés en 2001 est pour la première fois plus élevé que l'année précédente (+5,6%), mais les chiffres restent très largement inférieurs à ceux de 1983 (-78%). Les contraintes subies par les animaux d'expérience ont été moins importantes. Aucun animal n'a été utilisé en 2001 pour tester des cosmétiques.

    La statistique des expériences sur animaux en 2001 publiée aujourd'hui indique que 446'654 animaux ont été utilisés l'année dernière à des fins expérimentales, soit 23'527 animaux de plus que l'année précédente, en augmentation de 5,6%. En revanche, la contrainte subie par les animaux d'expérience a diminué: 4,6% des animaux (2000: 5,3%) ont été exposés à une contrainte sévère, 23,1% (24,5%) à une contrainte moyenne, 72,2% (70,5%) à aucune contrainte ou à une contrainte légère. Les expériences à contrainte sévère ont été pratiquées essentiellement pour étudier la qualité des produits biologiques (vaccins surtout) ou pour développer et tester de nouveaux médicaments.

    En 2001, comme en 2000, aucun animal n'a été utilisé pour tester des cosmétiques. Environ trois quarts des expériences ont été pratiquées dans l'industrie et un quart dans les universités et les hôpitaux. Plus de 90% des animaux utilisés dans les expériences soumises à autorisation étaient des rongeurs de laboratoire (souris, rats, hamsters ou cobayes), le reste était constitué de poissons, de lapins, de divers animaux domestiques, de singes, d'oiseaux et d'amphibiens.

    Dans l'année sous revue, le nombre d'autorisations cantonales de pratiquer des expériences sur animaux s'élevait à 2'246 (inchangé par rapport à 2000). Le nombre de nouvelles autorisations se montait à 930, dont près d'un tiers étaient assorties de charges; 7 demandes d'autorisation ont été rejetées. 10 autorisations (1,1%) ont incité l'Office vétérinaire fédéral (OVF), qui exerce la haute surveillance de l'exécution, à demander des précisions supplémentaires ou à contester des parties d'expérience. Dans un cas, l'OVF a fait recours contre l'autorisation cantonale; des procédures pénales ont été ouvertes contre diverses personnes n'ayant pas respecté la teneur de l'autorisation.

    128'500 animaux (2000: 142'331) ont servi à des expériences non soumises à autorisation (non contraignantes). Cette catégorie d'expériences comprend en grande partie la mise à mort d'animaux pour le prélèvement d'organes ou de tissus et pour des études d'affouragement dans de grands troupeaux de volaille.

    La statistique complète des expériences sur animaux réalisées en 2001 peut être consultée sur le site internet de l'OVF dans la rubrique «Protection des animaux / Rapports et publications». (http://www.bvet.admin.ch/tierschutz/TV-Statistik/Jasta-01/f/Index.ht ml)

ots Originaltext: OVF
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Michel Lehmann
Secteur Communication
Tél. +41/31/323'85'58



Plus de communiques: Office vétérinaire fédéral

Ces informations peuvent également vous intéresser: