Aide Suisse contre le Sida

Embargo: Sida: Donner une voix aux hommes

Embargo mardi 27 novembre 2001, 10h30 Berne (ots) - A l'occasion de la Journée mondiale du sida du 1er décembre, l'Aide Suisse contre le Sida appelle les hommes et les femmes à ne pas oublier l'épidémie mondiale causée par le VIH. Un nouveau projet de prévention intitulé "Donner une voix aux hommes" a été lancé cette année afin que les hommes assument davantage leurs responsabilités. Mais pour que ce travail de prévention essentiel puisse être réalisé, il faut que les pouvoirs publics mettent des ressources financières suffisantes à disposition. C'est ce qu'a expliqué aujourd'hui l'Aide Suisse contre le Sida lors de sa conférence de presse annuelle. Pour la première fois depuis dix ans, on constate une recrudescence des infections VIH nouvellement diagnostiquées. L'Office fédéral de la santé publique estime que d'ici la fin de l'année cette augmentation, qui concerne principalement les hommes hétérosexuels, aura atteint environ 10 pour cent. Une étude du Fonds national a mis en évidence quatre types de comportement de protection chez les hommes. Tenant compte de ces résultats, le projet de prévention récemment mis sur pied par les antennes sida Lucerne, Zoug et Schwyz s'adresse aux hommes selon des modalités différentes, en fonction de leurs styles et de leurs milieux de vie. La banalisation croissante du sida au sein du public et du monde politique rend ce travail plus difficile. Un exemple regrettable est celui du canton de Soleure où l'antenne sida a dû se dissoudre parce que le canton n'a pas assumé ses responsabilités. Ainsi, depuis la semaine dernière, environ 200 personnes touchées par le VIH dans le canton de Soleure n'ont plus de centre auquel s'adresser. De plus, l'Office fédéral de la santé publique chargé de la mise en oeuvre de la stratégie VIH/sida semble vouloir prendre ses distances à l'égard de cette problématique et a l'intention d'intégrer le travail de lutte contre le sida dans d'autres domaines de la santé. Or, c'est précisément maintenant, alors que les infections par le VIH connaissent une nouvelle recrudescence, que nous avons besoin du know-how et de l'expérience spécifiques des organisations compétentes dans ce domaine. L'Aide Suisse contre le Sida demande que toute coupe financière supplémentaire dans ce domaine soit arrêtée. Au contraire, il est essentiel d'augmenter les ressources à disposition de la prévention VIH, puisque la prévention coûte nettement moins cher que le traitement médicamenteux du sida, comme le constate une étude récemment publiée par l'Université de Lausanne. L'Aide Suisse contre le Sida demande à l'Office fédéral de la santé publique de reconnaître clairement le rôle des organisations spécialisées dans le domaine du VIH et de renoncer à déléguer les tâches concernant le sida à des organisations qui ne sont pas directement liées au travail sida. Il est important en outre de clarifier les points de jonction entre les compétences de la Confédération d'une part, celles des cantons d'autre part. La Journée mondiale du sida du 1er décembre sert également à rappeler que le sida reste une maladie incurable. Le Président de la Confédération, Moritz Leuenberger, appelle la population à manifester concrètement sa solidarité avec les personnes vivant avec le VIH et le sida, plus de 20'000 en Suisse, et à soutenir la collecte " sida agir ensemble ". A l'occasion de cette journée, beaucoup montrent leur solidarité en portant le petit ruban rouge sur le revers de leur veste. Dans son travail pour les personnes atteintes par le VIH et le sida, l'Aide Suisse contre le Sida lutte contre la discrimination que subissent les personnes séropositives, dans leur vie professionnelle, dans leur quotidien ou au niveau juridique. ots Originaltext: Aide Suisse contre le Sida Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Ruth Rutman Directrice de l'Aide Suisse contre le Sida Mobile +41 79 225 24 51 ou Mark Baecher Porte-parole de l'Aide Suisse contre le Sida Tél. +41 1 447 11 21 ou mobile +41 79 334 80 80 Internet: www.aids.ch [ 002 ]

Ces informations peuvent également vous intéresser: