Office féd. de la statistique

L'hôtellerie suisse pendant le semestre d'hiver 2000/01

Une saison d'hiver record dans la statistique du tourisme

    Berne (ots) - Selon le relevé exhaustif réalisé par l'Office fédéral de la statistique (OFS) auprès des établissements hôteliers du pays, l'hôtellerie suisse a enregistré 15,03 millions de nuitées au cours du semestre d'hiver 2000/01 (de novembre à avril). Le nombre de nuitées a augmenté de 3,5% (+515'000) pendant la saison considérée, progressant ainsi pour la cinquième fois consécutive. Le résultat de la période sous revue est le meilleur depuis le début de la statistique officielle du tourisme (1934/35). Il est supérieur de 10,9% à la moyenne des cinq derniers hivers, de 7,4% à celle des 10 derniers.

    La conjoncture internationale favorable, le bon climat de consommation en Suisse, un taux de change avantageux pour le dollar américain ainsi que la neige tombée au début de la saison ont contribué au succès de l'hiver 2000/01. L'évolution positive du tourisme suisse résulte également des efforts de promotion accrus et du bon rapport qualité/prix de l'offre.

    La fréquentation a évolué de manière positive durant toute la période sous revue, à l'exception du mois de mars où la demande des touristes suisses et des touristes de l'étranger a reculé de 2,8%. La très forte progression des nuitées observée durant le mois de mars 2000 (+17% par rapport à 1999) relativise toutefois la baisse survenue en mars 2001. Les progressions les plus fortes ont caractérisé les mois de décembre (+178'000/+9,2%) et de février (+198'000/+6,8%). La demande suisse en progression.

    La clientèle suisse a acheté 6,35 millions de nuitées, soit 110'000 ou 1,8% de plus qu'un an auparavant. Il s'agit du troisième meilleur résultat après les records de 1990/91 (6,53 millions) et de 1988/89 (6,33 millions). Le nombre des arrivées a augmenté de 66'900 (+2,7%), totalisant 2,53 millions. La durée moyenne de séjour est restée stable à 2,5 nuitées. La demande indigène a progressé durant les cinq premiers mois de la saison d'hiver, notamment en décembre (+35'700/+4,4%), mais a reculé en avril (-1,2%).

    Hausse sensible de la demande en provenance de l'étranger Le tourisme en provenance de l'étranger s'est chiffré à 8,68 millions de nuitées (+405'000/+4,9%). Il s'agit du meilleur résultat établi depuis le début de la statistique officielle du tourisme (1934/35). Ce bon résultat est dû avant tout à la progression de la demande européenne (+266'000/+4,0%). La demande extra-européenne a quant à elle augmenté de 139'000 nuitées (+9,0%). La hausse de la demande a été la plus forte chez les clients en provenance du Royaume-Uni (+110'000/+13,5%), des Etats-Unis (+50'900/+8,1%), de Russie (+23'900/+26,6%), d'Allemagne (+22'600/+0,8%) et de France (+20'500/+3,3%). Par contre, les hôtes en provenance du Japon sont venus moins nombreux (-2500/-1,4%). La durée moyenne de séjour des hôtes en provenance de l'étranger se maintient à 3,0 nuits.

    Evolution dans les différentes régions dans l'ensemble positive

    Les hôtels ont vendu davantage de nuitées qu'au cours du semestre d'hiver 1999/00 dans sept des douze régions touristiques. La demande a fortement progressé dans les cantons des Grisons (+184'000/+5,5%), de Zurich (+130'000/+8,7%), du Valais (+70'700/+3,2%), de Genève (+69'300/+7,2%) ainsi que de Vaud (+66'000/+6,5%). Le recul le plus fort caractérise le canton du Tessin (-37'000/-5,0%). La demande indigène a progressé uniquement dans cinq des douze régions touristiques, la demande en provenance de l'étranger dans dix des douze régions.

    Une demande en progression dans les quatre zones touristiques

    Le nombre de nuitées a augmenté dans les quatre zones touristiques. Les stations de montagne (+234'000/+3,3%) et les grandes villes (Bâle, Berne, Genève, Lausanne et Zurich : +220'000/+8,8% au total) ont réalisé de loin les meilleurs résultats. Les progressions sont restées plus modestes dans les zones sans vocation touristique (+42'700/+1,5%) et dans les zones des lacs (+18'100/+0,9%).

    Taux d'occupation

    En moyenne nationale et saisonnière, le taux d'occupation des lits disponibles a progressé pendant la période sous revue, passant de 37,8% à 39,5%, tandis que le taux d'occupation des chambres disponibles était de 46,9% (1999/00: 44,9%).

ots Originaltext: Office fédéral de la statistique OFS
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Barbara Jeanneret ou Jean W. Flückiger, OFS, Section du tourisme,
tél. +41 31 323 63 21 ou 323 65 00

Vous trouverez d'autres informations sur le site Internet de l'OFS à
l'adresse http://www.statistique.admin.ch

Nouvelle publication: Le rapport détaillé sur " Les hôtels et les
établissements de cure en Suisse, l'offre et la demande pendant le
semestre d'hiver 2000/01 " paraîtra en juillet 2001.



Plus de communiques: Office féd. de la statistique

Ces informations peuvent également vous intéresser: