Office féd. de la statistique

VERSION RECTIFIEE: Indice suisse des prix à la consommation / Renchérissement à la fin de l'année: 1,5%

Renchérissement annuel moyen: 1,6% Berne (ots) - Selon les calculs de l'Office fédéral de la statistique (OFS), l'indice suisse des prix à la consommation a reculé de 0,1% en décembre 2000 par rapport au mois précédent et se situe maintenant à 101,0 points (mai 2000 = 100). En rythme annuel, le renchérissement se monte à 1,5%, contre 1,9% en novembre 2000 et 1,7% en décembre 1999. Baisse des prix de l'essence et des aliments Le léger recul de l'indice des prix en décembre 2000 résulte de la diminution des indices des groupes transports (-0,7%), alimentation et boissons non alcoolisées (-0,5%), communications (-0,4%) et boissons alcoolisées et tabac (-0,3%). En revanche, on a observé une progression des indices des groupes loisirs et culture (+0,2%), équipement ménager et entretien courant (+0,2%), enseignement (+0,1%) ainsi que logement et énergie (+0,1%). Les quatre autres groupes de biens et de services n'ont pas fait l'objet d'un relevé pendant le mois sous revue. Recul des prix des produits importés Toujours selon l'Office fédéral de la statistique, le niveau de prix par rapport au mois précédent est resté stable pour les produits indigènes, mais il a reculé de 0,2% pour les produits importés, influencé en cela par la baisse des prix de l'essence. En rythme annuel, les produits du pays ont renchéri de 1,0 % en moyenne, les produits importés de 3,1%. Renchérissement annuel moyen en l'an 2000 Le renchérissement annuel moyen établi sur la base des douze mois s'est monté à 1,6% en l'an 2000. Il s'agit là du pourcentage le plus élevé depuis 1995 (+1,8%). Il avait été de 0,8% en 1999, de 0,0% en 1998, de 0,5% en 1997 et de 0,8% en 1996. En l'an 2000, le niveau moyen des prix a augmenté de 0,7% en moyenne pour les produits indigènes, et de 4,1% pour les produits importés. Evolution détaillée des prix en décembre 2000 Dans le groupe transports, seuls les prix des carburants ont fait l'objet d'un relevé. Ils ont diminué de 2,2% par rapport au mois précédent, mais restent supérieurs de 8,7% à leur niveau d'il y a douze mois. Au sein du groupe alimentation et boissons non alcoolisées, dont l'indice est en baisse, on a observé une baisse des prix notamment du pain, de la viande de bœuf, des saucisses et des légumes-choux. Ont renchéri en particulier les bananes et le raisin. Le recul de l'indice du groupe communications est dû à une diminution des prix des appareils téléphoniques. Le fléchissement des prix des vins mousseux a entraîné celui de l'indice du groupe boissons alcoolisées et tabac. L'indice du groupe loisirs et culture a progressé en raison de prix plus élevés pour les cours récréatifs, les plantes, le matériel d'écriture et de dessin de même que les déplacements en chemin de fer de montagne. On a par contre observé une baisse des prix notamment des téléviseurs et appareils audio ainsi que des supports d'enregistrement. "Statistique des prix 2000 - Inventaire des mesures politiques influant sur les prix" En 2000, la libéralisation du marché des télécommunications, démarrée le 1er janvier 1998, a de nouveau particulièrement contribué à freiner le renchérissement mesuré par l’IPC. Cette contribution à la baisse a cependant été plus que compensée par la hausse des loyers des logements, en raison notamment de la possibilité donnée dans l’actuel droit du bail de répercuter sur les loyers les hausses des taux hypothécaires. En 2001, ce seront surtout les nouvelles hausses des loyers, mais également l’augmentation de 0,1% de la TVA et l’introduction de la taxe poids lourds liée aux prestations, qui devraient contribuer au renchérissement mesuré par l’IPC. Leur contribution pourrait atteindre 1% à la fin 2001. Dans le cadre de la révision de 1993 de la statistique des prix, le Conseil fédéral a chargé l'Office fédéral de la statistique d'estimer de manière systématique les effets sur l'indice des prix à la consommation des mesures politiques adoptées, de publier les résultats de ces estimations et de les mettre à jour dans un inventaire. Tel est le but de cette publication parue en décembre 2000 pour la sixième année consécutive. "Statistique des prix 2000" regroupe des mesures qui relèvent généralement de domaines tels que les nouvelles lois-cadres pour l’économie, la fiscalité, les prix administrés, le transport, l’énergie ou l’environnement. Cet inventaire considère des mesures ayant influencé l’évolution des prix en 2000 ou qui pourraient l’affecter dans un futur proche. Dans la mesure du possible, des estimations des effets induits par telle ou telle mesure sont données pour l’indice des prix à la consommation, ainsi que pour les indices des prix à la production et à l’importation. "Statistique des prix 2000" peut être gratuitement téléchargé sur Internet (en format PDF à l’adresse http://www.statistique.admin.ch/stat_ch/ber05/dt0500.htm), commandé par téléphone (032 713 60 60) ou par e-mail (order@bfs.admin.ch). Le numéro de commande est le 403-0000. Dans le groupe équipement ménager et entretien courant, les prix n'ont que faiblement varié. Le matériel ménager ainsi que les produits de lessive et de nettoyage ont un peu renchéri, alors que les appareils ménagers de grandes dimensions sont devenus légèrement meilleur marché. La hausse de l'indice du groupe enseignement résulte de celle des prix de la formation continue. Dans le groupe logement et énergie, les prix du mazout (jour de référence: 1er décembre) ont augmenté de 1,6% par rapport au mois précédent et sont maintenant supérieurs de 46,1% à leur niveau de douze mois auparavant. Raccordement mathématique aux anciennes séries de l'indice Les anciennes séries de l'indice, raccordées mathématiquement à la nouvelle série, donnent pour décembre 2000 un indice de 107,1 points sur la base de mai 1993=100, de 148,3 points sur la base de décembre 1982=100, de 185,0 points sur la base de septembre 1977=100 et de 311,8 points sur la base de septembre 1966=100. ots Originaltext: Office fédéral de la statistique Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Gilbert Vez, OFS, Section des prix et de la consommation, tél +41 32 713 69 00, Reto Weber, OFS, Section des prix et de la consommation, tél +41 32 713 64 45, Internet: www.statistique.admin.ch [ 003 ]

Ces informations peuvent également vous intéresser: