Office fédéral de la culture

Nouvelles acquisitions des Archives littéraires suisses (ALS)

Berne (ots) - Les Archives littéraires suisses (ALS) collectionnent des documents et des matériaux littéraires des quatre régions linguistiques de la Suisse, l'accent étant mis en particulier sur les œuvres du XXe siècle. Elles abritent aujourd'hui 80 fonds d'importance, ainsi que 120 collections et fonds partiels, qui peuvent être consultés à des fins d'études et de travaux scientifiques, littéraires ou éditoriaux. Au cours des derniers mois, les archives et les fonds suivants sont venus enrichir les collections des ALS. Archives de la Société suisse des écrivains (SSE) Après avoir repris en 1999 les archives de l'Association des écrivains bernois (Berner Schriftsteller-Verein - BSV), les ALS ont reçu en l'an 2000 le dépôt permanent des archives de la Société suisse des écrivains (SSE). Ces archives documentent la création et le développement de l'organe faîtier de la Suisse littéraire et de ses représentants depuis sa fondation en 1912 et contiennent un grand nombre de documents importants, dont des lettres et des manuscrits d'écrivains. Elles englobent des procès-verbaux de séances et la correspondance du comité directeur, tous les documents relatifs aux assemblées des membres, aux affaires traitées (commissions, caisse de nantissement pour des œuvres, manifestes, rapports, cas juridiques), à l'administration (secrétariat), aux organisations littéraires et culturelles actives dans le domaine de la SSE (correspondance, invitations) et à l'évolution des finances de la SSE (bilans annuels, comptabilité). Les archives contiennent en outre une riche documentation concernant d'anciens membres (correspondance, coupures de presse, etc.), des non-membres (coupures de presse, correspondance jusqu'en 1998), ainsi que des dépôts de manuscrits de membres, des publications de la SSE, divers dossiers spéciaux, des photographies, des distinctions honorifiques, des modèles pour l'impression, etc.) Les archives consistent en quelque 400 boîtes d'archivage dont l'inventaire a été réalisé, et le contenu mis à l'abri dans des cartonnages non acides, par un groupe de germanistes dans le cadre de diverses missions de service civil. La SSE et les ALS ont convenu que les futurs documents de la SSE seraient remis aux ALS, périodiquement tous les dix ans au moins, préalablement classés et pourvus d'un complément à l'inventaire existant, la première échéance tombant le 31 décembre 2010. Yvette Z'Graggen Née à Genève en 1920, Yvette Z'Graggen est l'auteur de nombreuses pièces radiophoniques, de romans et de nouvelles. On lui doit aussi des traductions d'œuvres suisses alémaniques et suisses italiennes. Journaliste, Yvette Z'Graggen a été une des figures marquantes de la Radio Suisse Romande de 1952 à 1982. Dès les années quatre-vingts, la romancière s'interroge avec lucidité sur ses racines alémaniques et austro-hongroises ainsi que sur l'attitude de la Suisse durant la Seconde Guerre mondiale. Elle n'abandonne pas pour autant la fiction à laquelle elle revient avec La Punta en 1992 qui lui vaut le Prix des Auditeurs de la Radio suisse romande et Matthias Berg en 1995. En 1996, elle obtient le Prix Schiller pour l'ensemble de son œuvre, et en 1998 le Prix Rambert, également pour l'ensemble de l'œuvre. Plusieurs de ses livres ont été traduits en allemand. Elle vit à Anières. Le fonds contient les manuscrits, les lettres reçues en relation avec les œuvres, les articles de et sur Yvette Z'Graggen, ainsi qu'une importante collection de cassettes vidéo et audio illustrant son activité à la Radio romande. Hugo Loetscher Né en 1929 à Zurich. Après des études de sciences politiques, de sociologie, d'histoire économique et de littérature, Hugo Loetscher fait ses débuts comme critique littéraire à la Neue Zürcher Zeitung et à la Weltwoche. De 1958 à 1962, il est rédacteur à la revue du, et dirige le supplément Das Wort qu'il a fondé. En 1960, le Zürcher Schauspielhaus donne la première représentation de son drame Schichtenwechsel. Sa tâche de rédacteur accomplie, il se consacre à l'écriture. Premiers voyages en Italie, au Portugal et en Grèce. En 1963 paraît son premier roman Abwässer - ein Gutachten [Les Égouts - un rapport], suivi de Die Kranzflechterin [La Tresseuse de couronnes] en 1964 et de Noah. Roman einer Konjunktur en 1967. De 1964 à 1969, Hugo Loetscher est rédacteur des pages culturelles et rédacteur en chef à la Weltwoche. De longs séjours en Amérique latine font de lui un spécialiste en la matière. En 1975 paraît son roman Der Immune [Le Déserteur engagé], et en 1979 Wunderwelt. Eine brasilianische Begegnung, lié à ses voyages au Brésil. A partir de 1976, fréquents voyages en Extrême-Orient, notamment sur les traces des navigateurs portugais. En plus de nombreux récits et de quantité d'articles pour des journaux ou des périodiques, consacrés entre autres aux thèmes du voyage, à ce qui est étranger (sans perdre de vue ce qui est familier), ainsi que des prises de position sur des questions littéraires, culturelles et de politique de la culture, Hugo Loetscher a récemment publié les romans Saison (1995) et Die Augen des Mandarin (1999). Herbert Meier Né le 29 août 1928 à Soleure, Herbert Meier appartient à la génération des écrivains suisses arrivés sur la scène littéraire après Max Frisch et Friedrich Dürrenmatt et qui marquent la " nouvelle " littérature de l'après-guerre. Il étudie la littérature et l'histoire à Bâle, Vienne, Paris et Fribourg et rédige une thèse consacrée aux drames d'Ernst Barlach. Parallèlement, il suit une formation d'acteur et travaille comme chargé de cours et comme dramaturge, avant de devenir écrivain indépendant en 1955. Son œuvre comprend des pièces de théâtre, des récits, des poèmes, des essais et des traductions. En 1968, il formule son credo critique avec son Manifeste, dans lequel il écrit : " L'homme nouveau n'est ni à droite ni à gauche - il avance. Il est en chemin. " Son travail se distingue par l'étendue de ses thèmes et la profondeur de ses contenus. Herbert Meier s'inscrit dans une longue tradition littéraire qu'il renouvelle et reformule par sa créativité. Entre 1977 et 1982 il est directeur de la mise en scène au Schauspielhaus de Zurich et en 1986 writer in residence à la University of Southern California à Los Angeles. De 1994 à 1998, il est le présentateur de l'émission Sternstunde der Philosophie de la télévision suisse. Isolde Schaad Née le 9 octobre 1944 à Schaffhouse, Isolde Schaad est d'abord rédactrice au département culturel de la Weltwoche et travaille depuis 1974 comme critique, chroniqueuse et auteur indépendante. Elle entreprend plusieurs voyages d'étude au Proche-Orient et au Moyen-Orient, ainsi qu'en Afrique. Elle rédige de nombreux textes littéraires, de critique d'art et des essais, ainsi que des pièces pour la radio et pour le théâtre. Parmi ses publications les plus connues, on peut compter Knowhow am Kilimandscharo - us et coutumes claniques des Suisses en Afrique orientale, Die Zürcher Constipation - textes sur l'extrême centre de l'opulence, Küsschen-Tschüss - scènes et histoires pour l'hygiène psychique publique, et Body & Sofa - histoires d'amour chez les nantis. Par ses textes engagés, impertinents, souvent polémiques et subtilement ironiques, Isolde Schaad a conquis une place importante dans la littérature suisse d'expression allemande. Ses archives comprennent des notes et des matériaux pour les œuvres, des lettres, ainsi que des journaux personnels, des notes de voyage, des dessins, des documents sur sa vie et des collections de photographies, de cassettes vidéo et audio. Edvige Livello Née à Ilanz (GR), le 16 octobre 1901, de parents italiens. Son père étant ingénieur des chemins de fer, Edvige Livello suit les fréquents déménagements de sa famille. Son père tôt décédé, elle vit avec sa mère et sa sœur invalide. Période d'activité dans le secteur commercial, puis études de psychologie à Milan, avec spécialisation en caractérologie et en graphologie à Zurich, sous la direction de Ludwig Klages. Elle s'établit à Lugano, où elle ouvre le premier cabinet de psychologie et de graphologie privé. Elle travaille comme conseillère pour des entreprises publiques et privées, collabore à la RSI, à des revues et à des journaux. Oeuvres littéraires : outre son roman Vento e luna et divers récits, publiés soit en volumes, tel Sandro e Rosita - Favole moderne et La donna sulla panchina, soit dans des revues italiennes et tessinoises, Edvige Livello a publié quatre volumes de poésie, dont Poesie et La passeggiata. Plusieurs prix pour le théâtre. Prix Francesco Chiesa et Prix Schiller pour la poésie. Peintre et sculptrice, E.L. s'est éteinte à Lugano le 26 décembre 1999. Son legs comprend les manuscrits de ses œuvres, des dessins, des études graphologiques, la correspondance, des documents photographiques et sonores, ainsi qu'une collection de comptes-rendus et de critiques. ots Originaltext: OFC Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Office fédéral de la culture, Communication Thomas Feitknecht, responsable des Archives littéraires suisses (ALS), Hallwylstrasse 15, 3003 Berne, tél. +41 31 322 89 72, e-mail: Thomas.Feitknecht@slb.admin.ch Internet: http://www.snl.ch/d/aktuell/index.htm Internet: http://www.cdn.ch.

Ces informations peuvent également vous intéresser: