Loterie Romande

La Loterie Romande s'inquiète des contre-vérités de la FSC

    Lausanne (ots) - Au cours d'une conférence de presse donnée ce mardi à Berne, la Fédération suisse des casinos (FSC) s'est non seulement félicitée d'être parvenue à transformer la Suisse "en pays à casinos" en très peu de temps, mais a aussi lancé des contre-vérités à l'encontre des loteries d'utilité publique. La Loterie Romande tient à préciser ce qui suit:

    - La Loi sur les maisons de jeux (LMJ) n'a en aucun cas été
        contournée, comme le prétend la FSC, par le système de loterie
        électronique Tactilo. Ces distributeurs relèvent de la Loi  
        fédérale sur les loteries et les paris (LLP) et sont autorisés  
        par les cantons, compétents en la matière. Ils ont fait l'objet
        d'une double expertise commanditée conjointement par le
        Département fédéral de justice et police (DFJP) et la Conférence
        romande de la loterie et des jeux (CRLJ), conférence qui  
        regroupe le six cantons romands. Ces expertises ont clairement
        démontré que le système électronique Tactilo répond totalement  
        aux exigences de la Loi sur les loteries.

    - Les attaques contre les loteries électroniques Touchlot en
        Suisse alémanique sont dénuées de tout fondement. Ces    
        distributeurs n'existant pas encore, comment pourraient-ils        
        faire une concurrence commerciale aux casinos?

    - Quant à la qualité de l'étude BASS mentionnée par la FSC, les
        chiffres et la méthodologie utilisée ont été contestés par  
        d'éminents experts internationaux et nationaux lors d'un  
        colloque sur le jeu excessif, le mois dernier à Lausanne.

    Il est inadmissible que la FSC s'en prenne systématiquement aux loteries d'utilité publique à propos de l'échauffement du secteur des jeux, alors qu'elle fait état d'une augmentation du revenu brut des jeux du secteur des casinos au cours des douze derniers mois de 37%! (770 millions de francs). En terme de chiffre d'affaires, c'est quatre fois plus que celui réalisé par les deux grandes loteries suisses, pour un bénéfice à l'utilité publique inférieur. Qui échauffe le secteur des jeux?

ots Originaltext: Société de la Loterie de la Suisse Romande
Internet: www.presseportal.ch

Contact:
José Bessard
Directeur de la communication
Tél. +41/21/348'13'13
E-Mail: jose.bessard@loterie.ch



Plus de communiques: Loterie Romande

Ces informations peuvent également vous intéresser: