Fraport AG

Rapport Intermédiaire Fraport - Neuf premiers mois de 2009: Fraport continue les préparatifs à la croissance du trafic

    Francfort, Allemagne (ots) - Schulte: Le baisse du trafic atteint son point le plus bas, et ralentit de manière notable

    Dr. Stefan Schulte, Président du Conseil exécutif de Fraport, a présenté un regard optimiste sur l'avenir de la société aéroportuaire lors de la conférence de presse financière d'aujourd'hui sur pour les trois premiers trimestres 2009.

    <>, A déclaré Dr. Schulte de façon optimiste.

    Le nombre de passagers et les chiffres du fret aérien se ressaisissent:

    Environ 38,6 millions de passagers ont utilisé l'aéroport de Francfort (FRA) durant les mois de janvier à septembre 2009, 2,5 millions ou 6,1% de moins qu'au cours de la même période l'année dernière. Au premier trimestre de 2009, la demande a chuté de 10,9%, tandis que la baisse au deuxième trimestre était de 5,6% et au troisième trimestre de 2,8% seulement.

    <>, a expliqué M. Schulte. Le tonnage de fret aérien de FRA a diminué de 16,6% soit d'environ 1,3 million de tonnes métriques au cours du troisième trimestre. (Ceci est une amélioration par rapport à la récession au premier trimestre de 23,5% et la baisse du deuxième trimestre de 19,6%.). Le nombre de mouvements d'avions a chuté de 5,5% pour atteindre 348 119 décollages et atterrissages.

    Les cinq aéroports majoritairement détenus du groupe Fraport ont, servi quelques 55,4 millions de passagers au cours des neuf premiers mois, une baisse 4,4% seulement d'une année à l'autre. L'aéroport de Lima (LIM) au Pérou a même enregistré une hausse de 5,0%, et l'aéroport d'Antalya (AYT) en Turquie a enregistré 1,3% de passagers de plus que sur la période comparable de l'année précédente.

    Chiffre d'affaire légèrement à la baisse :

    Au cours des trois premiers trimestres de l'exercice 2009, le Groupe Fraport a réalisé un chiffre de 1. 478,2 millions d'Euros. Cela représente un déclin de 7,6% ou 121.6 millions d'Euros d'une année à l'autre. Après ajustement de l'effet de consolidation de la vente de la filiale d'ICTS Europe de Fraport et Flughafen Frankfurt-Hahn GmbH ainsi que de la consolidation proportionnellet plus élevée de l'investissement sur Antalya, le chiffre d'affaire du Groupe Fraport a atteint 1. 467,6 millions d'Euros -- seulement 2,5% ou 37, 4 millions EUR de moins que le niveau corrigé de l'année précédente.

    << Bien entendu, le déclin constant des chiffres de l'aéroport de Francfort affectent le développement du chiffre du Groupe >>, a expliqué le PDG de Fraport. Par ailleurs, le Groupe de développement été freiné par des concessions de prix dans le cadre d'un accord sur la gestion au sol, signé pour cinq ans avec la compagnie aérienne allemande Lufthansa.

    Les effets de la réduction des axés sur les coûts du personnel et des dépenses :

    Les charges de personnel ont été réduites, passant de 706, millions d'Euros l'année dernière, à 644.6 millions d'Euros pour la période fiscale - aussi et surtout en raison des effets de consolidation. Corrigés pour les effets de l'acquisition et vente de parts de placement, les charges d'employés ont augmenté de 8 millions d'euros ou 1de ,3% sur la période de déclaration en raison des salaires plus élevés. Ici, Fraport a pu de générer des réductions de coûts, en ajustant le personnel au volume de trafic.

    Un développement similaire compensatoire a été enregistré pour les frais généraux, qui réduits de 21 millions EUR à 451, 8 millions EUR, non-corrigés. Corrigés pour des effets exceptionnels, hors dépenses générales pendant la période considérée ont chuté à 2,1 millions d'euros, inférieur à la valeur de l'année précédente, corrigée à 450.2 millions EUR, malgré l'augmentation des dépenses, par exemple, à l'aéroport de Lima et les couts d'énergie plus élevés à l'aéroport de Francfort. Cela représente une baisse de 0,5%.

    Les charges d'exploitation, également corrigées pour les effets spéciaux, ont atteint 1, 093,9 millions EUR, soit seulement 6,2 millions EUR de plus que sur les neuf premiers mois de 2008.

    La réduction du volume de trafic affaiblit le l'EBE et les bénéfices du groupe EBITDA et son bénéfice :

    Bien que les revenus n'aient glissé que de 2,5%, corrigé et non corrigé l'EBE a diminué pour atteindre 10,3% et 10,1% respectivement. En termes absolus, cela représente un EBE non corrigé de 441, 8 EUR et un EBE corrigé de 428, 1 millions EUR. Ce résultat est causé par la diminution du volume de trafic à l'aéroport de Francfort, qui a affecté l'intégralité de l'EBE. En outre, la dépréciation et l'amortissement ont grimpé de 17, 9 EUR, soit 176,2 millions EUR pour la période de déclaration en raison de dépenses en capital courantes sur l'aéroport de Francfort. En conséquence, le résultat d'exploitation a sensiblement chuté de 68.6 millions EUR, d'une année à l'autre, à 265.6 millions EUR. Corrigé pour des effets spéciaux, le résultat d'exploitation à chuté de 66,9 millions EUR à 256.8 millions EUR.

    Les bénéfices du groupe ont nettement chuté en dessous du niveau corrigé de l'année précédente passant de 232,5 millions EUR à 131,8 millions EUR (-43,3%) pour la période de déclaration, en raison des résultats d'exploitation en baisse et le versement non-récurrent non imposable de l'année précédente, dans le cadre de la garantie d'investissement du gouvernement pour les capitaux investis hors Allemagne, lié a l'engagement dans Manille Fraport. Après correction des versements de la garantie fédérale, la perte de bénéfice du groupe s'élevait encore à 30,9%.

    En conséquence, le bénéfice de base par action a diminué de 44,7% à 1,36 EUR.

    Présentation de l'agenda à 2015:

    Schulte a insisté sur l'impact de la crise financière et économique sur la réduction sensible du trafic dans les aéroports dans le monde. Toutefois, Schulte est optimiste parce que << même durant ces temps de crise, les demandes des compagnies aériennes de créneaux horaires sur l'aéroport de Francfort dépasse clairement les capacités de FRA. >> La réponse à cette demande de réalisation future des dépenses d'investissement prévues est essentielle. <>, a souligné le PDG de Fraport.

    Les investissements d'expansion garantissent les rendements futurs:

    <>, a expliqué M. Schulte.

    Croissance externe de l'entreprise:

    Avec les dépenses en capital sur l'aéroport de Francfort associées à la croissance du trafic aérien, Schulte voit également des opportunités de croissance dans les activités externes de la société. <> Nous apportons notre savoir-faire sur quatre continents et prévoyons de tripler nos résultats d'exploitation entre 2008 et 2015.>> L'exemple le plus récent de nos activités externes: il y a une semaine à peine, Fraport a atterri sur l'important marché russe en développement, des transports aériens en signant un contrat pour développer et moderniser et exploiter de l'aéroport de Pulkovo à Saint-Pétersbourg. <> a déclaré M. Schulte.

    Ensemble de mesures pour améliorer la rentabilité:

    Pour épauler ces milliards de dollars de dépenses en capital sur l'aéroport de Francfort, il faudra à Fraport, au cours des prochaines années, une hausse notable des gains, une stricte gestion des coûts et la croissance. <>, a indiqué Schulte. Ces dépenses doivent d'abord être gagnées, notamment grâce au trafic ainsi par une augmentation des redevances aéroportuaires. << Dans la situation économique actuelle, ce n'est certainement pas facile pour toutes les parties. Toutefois, ces capacité supplémentaires profiteront finalement aux compagnies aériennes et à leurs clients>>, a expliqué le PDG de Fraport.

    Toutefois, Fraport est actif non seulement sur les recettes, mais aussi du côté des coûts, afin d'améliorer la rentabilité de l'entreprise de façon substantielle. Ainsi, les négociations sur l'avenir les services d'assistance au sol à FRA sont bien en cours. Le conseil d'entreprise et la direction de Fraport poursuivent l'objectif commun de maintenir ce segment ; d'activité et les emplois associés au sein de l'entreprise. Dans ce contexte, des débats constructifs seront tenus dans le but de créer des structures compétitives - ce qui permettra notamment de gérer un trafic supplémentaire de manière encore plus efficace.

    Fitness@Fraport2011 pour renforcer les compétences de base des unités commerciales :

    Grâce à un nouveau modèle des responsabilités - tant au niveau central que décentralisé - le programme de Fitness@Fraport2011 atteindra des potentiels de synergie et simplifiera les structures et les interfaces entre les unités commerciales et les unites de services.,. <>, a expliqué M. Schulte. << Nous allons clairement différencier les tâches centrales et combiner diverses divisions et fonctions de soutien de l'unité centrale. Ceci soulagera les unités commerciales et tâches administratives et leur permettra de se concentrer sur leurs compétences principales respectives. >>

    Par ailleurs , le programme de remise en forme créeront des conditions idéales de base et un service encore plus orienté clients : responsabilités claires, courtes distances, rapidité de décision sont dans l'intérêt des partenaires commerciaux de Fraport.

    La campagne de service aux passagers de Fraport et les améliorations à la qualité de ces dernières années sont de mieux en mieux perçues. L'aéroport de Francfort a pu améliorer sensiblement sa position au classement annuel de Skytrax Airport, basé sur un sondage passagers dans le monde entier.

    Schulte a insisté sur la question de la durabilité comme étant le thème central de l'avenir pour Fraport. Elle englobe les responsabilités de la société vis-à-vis de ses employés, ses voisins et l'environnement.

    << Nous sommes responsables du monde que nous laisserons à nos enfants. Fraport a déjà adopté un certain nombre de mesures pour répondre à ses responsabilités face à ses employés et les voisins des aéroports et mène ses activités de manière a respecter l'environnement - mais nous voulons faire encore mieux >>, a déclaré Fraport, Président du conseil exécutif.

    Fraport regarde positivement vers l'avenir

    - Prévisions légèrement supérieures de l'EBE :

    Schulte a donné un aperçu optimiste de l'exercice complet de l'année. L'année 2009 fut en effet marquée par les effets de la crise économique. Toutefois, les signes d'une reprise soutenue dans les transports aériens internationaux sont de plus en plus clairs.

    Fraport attend une baisse du volume de passagers à son port d'attache entre 5 et 6%. Schulte avait pronostiqué une EBE supérieure aux prévisions du dernier rapport d'intérim à mi-année de Fraport. Alors qu'il y a trois mois Fraport attendait un EBE atteignant 500 à 530 millions EUR, le directeur de l'aéroport s'attend désormais à 530 millions EUR 540 millions EUR par rapport au niveau corrigé de l'année précédente de 590 millions EUR. Comme prévu lors du début de l'exercice 2009, le bénéfice du groupe n'atteindra pas le niveau 2008.

    Fraport est très bien positionné et son aéroport de Francfort est la principale plaque tournante de Star Alliance. >>Nous offrons aux compagnies aériennes et aux passagers, des produits haut de gamme et un portefeuille d'investissements aéroport attrayant, avec des rendements financiers en pleine croissance.. De par notre agenda à 2015 et fitness@Fraport2011 nous continuerons à renforcer cette position déjà forte>>, a conclu Schulte.

    Des photos de qualité de l'aéroport de Francfort et de Fraport AG sont disponibles gratuitement sur Internet à l'adresse http://www.fraport.com (Menu: sélectionner Press Center> puis Photo Service). Pour les nouvelles télévisées à des fins de radiodiffusion uniquement, nous avons disposons également de matériel gratuit; à télécharger via http://fraport.cms-gomex.com

ots Originaltext: Fraport AG
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Fraport AG
Frankfurt Airport Services International
Robert A. Payne, B.A.A. - Gérant International
Bureau de presse (Dept. UKM-PS)
Communications Corporative
60547 Francfort
République fédérale d'Allemagne
Tél.: +49-69-690-78547
Fax: +49-69-690-60548;
Courriel : r.payne@fraport.de
Internet: http://www.fraport.com



Plus de communiques: Fraport AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: