Bundesamt für Verkehr BAV

BAV: Première rencontre du Comité directeur Suisse-Italie

Berne (ots) - Le Comité directeur institué dans le cadre de la convention bilatérale italo-suisse sur les raccordements sud à la NLFA s’est réuni aujourd’hui à Rome pour la première fois. Ses discussions ont porté essentiellement sur les efforts consentis par les deux pays pour améliorer le trafic ferroviaire transalpin de marchandises à destination et en provenance de l’Italie. La délégation suisse, conduite par le Directeur de l’Office fédéral des transports (OFT), M. Max Friedli, a été informée que la première voie du tunnel du Monte Olimpino 2 a été remise en service hier, ce qui permettra d’éliminer en partie le goulet d’étranglement qui existe depuis novembre 2002 dans le transport ferroviaire des marchandises entre le Nord et le Sud de l’Europe. En 1999, la Suisse a conclu avec l’Italie une convention bilatérale destinée à coordonner à long terme la planification de l’infrastructure. Il s’agit d’un accord-cadre visant à harmoniser la planification de l’infrastructure ferroviaire transfrontière, notamment les voies d’accès sud à la NLFA. Il est entré en vigueur en 2001. Divers groupes de travail ont été créés dans l’intervalle au niveau des experts afin d’étudier la mise en œuvre détaillée de la convention. Le Comité directeur institué dans le cadre de cette convention a siégé aujourd’hui à Rome pour la première fois. La délégation suisse est conduite par M. Max Friedli, directeur de l’Office fédéral des transports (OFT). La délégation italienne est dirigée par M. Renato Li Bassi, du Ministère italien des transports. Les discussions ont porté essentiellement sur les efforts entrepris par les deux pays en vue d’améliorer le trafic marchandises ferroviaire traversant la Suisse et dont l’Italie est le pays de provenance ou de destination. La délégation suisse a notamment appris que désormais, l’Italie souhaitait soutenir directement, par des contributions, les entreprises actives dans le trafic combiné rail/route. Par ailleurs, les deux Etats préconisent de construire dans le Nord de l’Italie des terminaux destinés au trafic combiné. Divers projets ferroviaires importants pour les deux parties, comme, par exemple, les raccordements sud à la NLFA, l’amélioration de la ligne de Luino ou la construction de la nouvelle liaison ferroviaire Stabio-Arcisate-Varese, ont aussi été discutés. De tels projets permettront d’augmenter nettement les capacités du rail à long terme. En corrélation avec les raccordements sud, la délégation suisse a souligné que la Confédération maintenait sa stratégie: l’axe du Gothard conservera son importance centrale pour le trafic des voyageurs et des marchandises. La fonction de l’axe du Loetschberg est complémentaire, notamment parce que, du fait de son temps de réalisation plus court, il sera déjà disponible en 2007. Le renouvellement de la convention du Simplon, qui échoira à la mi- 2005, a aussi été évoqué. Pour la Suisse, ce dossier revêt une grande importance stratégique, étant donné que le tunnel de base du Loetschberg sera ouvert en 2007. La délégation suisse a aussi été informée que la première voie du tunnel du Monte Olimpino 2 a pu être remise en service le 5 mai 2003. Depuis novembre 2002, ce tunnel à double voie avait été complètement fermé suite à des irruptions d’eau, ce qui avait conduit à des difficultés dans le transport marchandises transfrontière par rail. M. Max Friedli a exprimé l’espoir que l’Italie remettra en service la deuxième voie dans les meilleurs délais. Berne, le 6 mai 2003 OFFICE FEDERAL DES TRANSPORTS Service de presse Renseignements: OFT, Politique et communication, tél. 031 322 36 43

Ces informations peuvent également vous intéresser: