Staatssekretariat für Wirtschaft (SECO)

SECO: La santé psychique au travail : Moins stressé - plus performant!

      Berne (ots) - Le stress professionnel préoccupe, désécurise et a un
impact négatif sur de nombreux patrons, responsables du personnel et
employés, notamment dans les petites et moyennes entreprises (PME).
Une plate- forme internet est considérée comme un moyen approprié
pour lutter contre ce phénomène en proposant des tests fiables, des
informations utiles et des offres de formation continue.

    Trois cadres sur quatre profiteraient d'une telle offre si le besoin s'en faisait sentir. Il en va de même pour les employés. Les instruments les plus demandés sont des listes de contrôle et des questionnaires permettant de déterminer le niveau de stress individuel ainsi que des informations fiables et claires sur les causes et les conséquences du stress pathogène sur le lieu de travail. Un tiers des employés ne sait cependant pas comment se procurer une telle aide en temps utile. Tels sont les principaux résultats d'une enquête détaillée réalisée dans les trois régions linguistiques du pays sur mandat du Secrétariat d'Etat à l'économie (seco) et de la Fédération des psychologues suisses (FSP).

    En 2000, le seco a publié une étude montrant que les effets négatifs du stress coûtaient quelque 4,2 milliards de francs à l'économie suisse chaque année. A la lumière de ces résultats, les responsables du seco ont souhaité savoir quelles seraient les possibilités de réduire les effets néfastes du stress pour l'économie suisse. La FSP, le seco et des spécialistes de l'EPF Zurich, de l'Université de Berne et de la Société suisse de médecine du travail (SSMT) ont donc mis sur pied un groupe de pilotage qui se consacre à ce thème. Le groupe a décidé de réaliser une étude de faisabilité destinée à déterminer les besoins des cadres et des employés, notamment des petites et moyennes entreprises, dans la perspective de créer une plate-forme internet destinée à prévenir et à réduire le stress au travail.

    Les résultats de cette étude de faisabilité, réalisée sur la base de 595 questionnaires remplis en ligne, sont présentés dans un rapport. Ces résultats collectés l'an dernier sont complétés par des renseignements obtenus lors d'entretiens très complets réalisés auprès de 51 volontaires. Etant donné que, malgré son envergure nationale, l'enquête reflète plutôt la situation des personnes ou des entreprises disposant d'un accès satisfaisant à l'internet, les réponses représentent plutôt les futurs utilisateurs potentiels de la plate-forme internet.

    Vous trouverez davantage d'informations à l'adresse http://www.stress-info.ch.

Berne, le 24 avril 2003

Secrétariat d'Etat à l'économie Communication / Information

Renseignements:   Rudolf Knutti, seco, Responsable du secteur Travail et santé, tél. 043 322 21 14   Shachi D. Shantinath, Département de psychologie Université de Fribourg, tél. 026 300 76 63 Daniel Habegger, Fédération suisse des psychologues (FSP), tél. 031 388 88 00



Plus de communiques: Staatssekretariat für Wirtschaft (SECO)

Ces informations peuvent également vous intéresser: