Wettbewerbskommission (Weko)

La Comco approuve l'opération de concentration entre Coop et Waro

(ots) - Lors de sa séance plénière du 19 mai 2003, la Commission de la concurrence (Comco) a approuvé le rachat de Waro par Coop. L'examen approfondi n'a pas confirmé les indices de création ou de renforcement de position dominante, simple ou collective, de Coop, révélés au cours de l'examen préliminaire, tant sur le marché de la distribution que sur les marchés de l'approvisionnement. Dans le cadre de son examen, la Comco a constaté qu'il existe actuellement une forte concurrence sur le marché de la distribution en Suisse. Par ailleurs, l'entrée d'acteurs étrangers a insufflé une nouvelle dynamique sur ce marché. La Comco a plus particulièrement examiné si les deux grands distributeurs dans le domaine alimentaire étaient collectivement dominants. L'examen n'a pas révélé de comportement parallèle dans l'évolution des prix des distributeurs. Les résultats indiquent que, actuellement, même les grands acteurs ne peuvent pas se comporter de manière indépendante des conditions du marché de la distribution. Dans ce contexte, la faible addition de part de marché suite au rachat de Waro (moins de 2%) ne mène pas à la création ou au renforcement d'une position dominante sur les marchés de l'approvisionnement. Les préoccupations de la Comco quant à la problématique de l'introduction de nouveaux produits sur le marché suisse ainsi qu' aux rapports de dépendance de certains fournisseurs sur certains marchés de l'approvisionnement ont pu être éliminées lors de la procédure d'examen. Pour l'introduction de nouveaux produits de marque, Coop s'est engagée à garantir un traitement égal ainsi qu'une évaluation selon des critères objectifs. Finalement, le soupçon selon lequel l'acquisition de Waro visait à empêcher ou à écarter d'autres acteurs du rachat a pu également être éliminé au cours de l'examen (achat de « blocage »). Renseignements Prof. Walter Stoffel 079 436 81 49 Dr. Patrick Krauskopf 031 323 53 40 patrick.krauskopf@weko.admin.ch Ce texte est également accessible sur notre site Internet

Ces informations peuvent également vous intéresser: