Bundesanwaltschaft BA

BA: Le Ministère public de la Confédération et la Police judiciaire fédérale ont terminé l’installation de trois antennes régionales

      Berne (ots) - Berne, le 1er juillet 2004. Autorités fédérales de
poursuite pénale: étape importante franchie dans la décentralisation
régionale du Ministère public de la Confédération et de la Police
judiciaire fédérale, grâce à l’ouverture des bureaux au Tessin, en
Suisse romande et aujourd’hui à Zurich. Avec l’ouverture de
l’antenne zurichoise du Ministère public de la Confédération (MPC)
et de la Police judiciaire fédérale (PJF), ce jeudi 1er juillet, le
programme de décentralisation de ces deux autorités de poursuite
pénale a franchi un nouveau cap. La mise en place progressive de
nouvelles structures des autorités fédérales de poursuite pénale
suisse s’étend sur plusieurs années et elle prévoyait dès le début
non seulement le renforcement des équipes à Berne, mais aussi
l’ouverture de bureaux supplémentaires dans les cantons. Les
procureurs fédéraux et leurs équipes, ainsi que les officiers de
police de la PJF y collaborent sous le même toit, ce qui facilite le
travail quotidien. Avec cette présence régionale les autorités
fédérales ont aussi pour but de renforcer la coopération avec les
autorités cantonales sur place.

    Les bureaux délocalisés se situent à Zurich, Lausanne et Lugano. Ce sont tout d’abord trois procureurs du MPC et leurs équipes, ainsi que plus d’une vingtaine de collaborateurs de la PJF, qui se sont installés le 1er mars dernier à Lausanne. Les bureaux de Lugano sont opératifs depuis le 1er avril 2004, avec le déménagement de deux procureurs et leurs équipes, ainsi que près d’une vingtaine de collaborateurs de la PJF. A Zurich, quatre procureurs du MPC et leurs équipes sont arrivés ces derniers jours avec une trentaine de collaborateurs de la PJF.

    Le Parlement a adopté le projet de mesures tendant à l’amélioration de l’efficacité et de la légalité dans la poursuite pénale en décembre 1999. Les nouvelles compétences sont entrées en vigueur le 1er janvier 2002. Depuis, on procède à la mise en place de nouvelles structures tant au niveau du MPC que de la PJF. Il était prévu dès le début que l’on mette en place progressivement les unités décentralisées dans les cantons : c’est aujourd’hui chose faite avec ces trois antennes.

    Les collaborateurs des antennes traitent le mêmes type de procédures que ceux à Berne, mais il s’agit essentiellement de cas relevant des nouvelles compétences de la Confédération, à savoir de procédures complexes relevant du crime organisé, sur un plan intercantonal voire international, en relation avec la grande délinquance. Il s’agit des domaines du crime organisé, du blanchiment d’argent et de la corruption. Tous les dossiers relevant des anciennes compétences fédérales sont traités à Berne, comme précédemment.

La responsable de l'information: Andrea Sadecky, porte-parole MPC, tél. 031 / 324 324 0



Plus de communiques: Bundesanwaltschaft BA

Ces informations peuvent également vous intéresser: