Bundesanwaltschaft BA

BA: Le Ministère public de la Confédération et la Police judiciaire fédérale enquêtent sur le détournement de subsides fédéraux au Pakistan

      Berne (ots) - Berne, le 26 mai 2003. Le Ministère public de la
Confédération a transmis un nouveau dossier à l'Office des juges
d'instruction fédéraux. Il porte sur les investigations entreprises
par le Ministère public de la Confédération et la Police judiciaire
fédérale, au début de l'année, en relation avec des subsides
fédéraux qui auraient été détournés dans le cadre d'un projet de
développement au Pakistan.

    "Swisscontact" est une fondation de coopération au développement technique qui relève de l'économie privée suisse. Elle s'est vu confier, en 1995, par la Direction du développement et de la coopération (DDC), la mise en œuvre d'un projet de promotion de petites et moyennes entreprises au Pakistan. Un bureau de gestion, nommé Management Office, travaillait sur place à ce projet. De fortes suspicions pèsent sur le directeur pakistanais employé par "Swisscontact"; on le soupçonne d'avoir escroqué la Confédération suisse d'une somme d'environ 800'000 francs, au total, entre 1998 et 2002. Des indices montrent qu'il s'est personnellement enrichi au moyen de factures fictives ou surélevées. Le Ministère public de la Confédération a ouvert, à son encontre, une enquête de police judiciaire, au début de l'année, pour abus de confiance, voire escroquerie, pour suppression de titres, pour gestion déloyale des intérêts publics et pour faux dans les titres commis dans l'exercice de fonctions publiques. Depuis 2002, le National Accountability Bureau d'Islamabad enquête, au Pakistan, sur le directeur et sur deux autres anciens employés locaux de "Swisscontact" pour infractions contre le patrimoine et faux dans les titres.

    Les recherches intensives auxquelles s'est livré le Ministère public de la Confédération ont été menées en étroite collaboration avec la Police judiciaire fédérale dont les représentants se sont rendus sur place, au Pakistan, dans le cadre de la coopération policière internationale. Le directeur est en fuite. Quelque 130'000 francs ont été bloqués sur deux comptes bancaires ouverts à son nom en Suisse. Des valeurs patrimoniales d'un montant élevé que l'on présume avoir été acquises frauduleusement ont été placées sous séquestre au Pakistan. Plusieurs collaborateurs de "Swisscontact" et de la DDC ont été entendus. De plus, un certain nombre de documents concernant le projet ont été saisis.

Le responsable de l'information: Hansjürg Mark Wiedmer, chef d'information MPC, tél. 031 / 324 324 0



Plus de communiques: Bundesanwaltschaft BA

Ces informations peuvent également vous intéresser: