Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Addiction Info Suisse: Le sponsoring sportif dope la consommation d'alcool

    Lausanne (ots) - La publicité en faveur de la bière est omniprésente lors des matches de football et de hockey sur glace. Le secteur de la bière soutient la plupart des clubs de ligue supérieure - et pas uniquement pour des raisons désintéressées. Dans la mesure où le sponsoring stimule la consommation, notamment celle des adolescents et des jeunes adultes, Addiction Info Suisse demande son interdiction lors des manifestations sportives.

    En Suisse, l'argent du sponsoring se déverse essentiellement vers le sport. Chaque année, ce montant atteint au moins 500 millions de francs.  Une étude récente d'Addition Info Suisse montre que le sport est un vecteur de sponsoring très important pour l'industrie de l'alcool. Cette étude s'inscrit dans une enquête plus large sur la publicité en faveur de l'alcool effectuée par Addiction Info Suisse dans le cadre d'un projet européen. Quel est le mode de fonctionnement de la publicité, quelles en sont les tendances, qu'en est-il du respect de la réglementation applicable? Autant de questions qui sont, parmi d'autres, au coeur des préoccupations.

    Afin d'en savoir plus sur le sponsoring du sport par l'industrie de l'alcool, Addiction Info Suisse s'est intéressée aux sites Internet des clubs sportifs d'élite. L'accent a toutefois été mis sur les sports d'équipe les plus populaires en Suisse: football, unihockey, handball, hockey sur glace et basketball. Six des dix équipes de football concernées par l'enquête sont parrainées par l'industrie de l'alcool. Neuf sur dix le sont dans le domaine du hockey sur glace. Tous sports confondus, près de la moitié des équipes de ligue supérieure sont soutenues par cette branche de l'économie. Ce sont en premier lieu les brasseries multinationales qui investissent dans le sponsoring.

    Un engagement discutable L'objectif du sponsoring sportif est d'attirer une nouvelle clientèle consommatrice d'alcool. Le secteur de la bière est particulièrement actif dans ce domaine. Boire de la bière est une habitude bien ancrée dans les milieux du football et du hockey sur glace. Addiction Info Suisse considère qu'il est problématique que l'industrie de la bière finance des sports que les jeunes suivent dans les médias ou dans les stades et qu'ils pratiquent activement.

    L'attrait qu'exercent le football et le hockey sur glace sur le public permet de toucher de nouveaux acheteurs, en premier lieu les adolescents et les jeunes adultes. Ceux-ci suivent le comportement de leurs modèles sportifs. Lors des matches, en tant que supporters d'une équipe, ils recherchent un sentiment d'appartenance à une communauté. Quels que soient les sports, la publicité se fait le plus souvent sur les panneaux qui entourent le terrain ainsi que sur les maillots des joueurs. L'industrie de l'alcool tire donc parti de l'image positive d'activité saine que véhicule le sport. En même temps, le sponsoring représente une importante source de revenus pour les clubs sportifs.

    La publicité incite à consommer «Les études scientifiques montrent que la publicité en faveur de l'alcool influence la consommation des jeunes», déclare Ruth Hagen, responsable de l'étude à Addiction Info Suisse. En tant que forme particulière de publicité, le sponsoring augmente également le risque de commencer à boire et celui de boire davantage ou plus fréquemment. Il permet d'associer de manière positive alcool, sport et jeunesse, ce qui est préoccupant du point de vue de la santé.

    Une réglementation inefficace Bien que le sponsoring en faveur des spiritueux soit interdit en Suisse lors des manifestations sportives, la publicité pour la bière et le vin y est autorisée, sauf lorsque les spectateurs sont principalement des jeunes de moins de 18 ans. Pour Addiction Info Suisse, cette disposition est bien trop laxiste. En effet, il est rare qu'un grand événement sportif ne concerne que la jeunesse. Les enfants et les adolescents constituent néanmoins une proportion non négligeable du public. Les secteurs des stades et des clubs réservés aux familles s'adressent aux plus jeunes par le biais d'offres publicitaires ciblées. «Afin de renforcer la protection de la jeunesse, nous demandons l'abandon du sponsoring sportif pour l'ensemble des boissons alcooliques», déclare Michel Graf, directeur d'Addiction Info Suisse. C'est une exigence qu'Addiction Info Suisse a formulée lors de la procédure de consultation sur la révision totale de la Loi sur l'alcool. C'est donc l'occasion de renforcer de façon conséquente la protection de la jeunesse, car la consommation problématique d'alcool chez les adolescents et les jeunes adultes a progressé ces dernières années. En revanche, il est prouvé que le sponsoring sportif financé par l'industrie de la bière favorise la consommation, contournant ainsi les efforts de prévention efficace.

    Le rapport intermédiaire (en allemand) d'Addiction Info Suisse sur le sponsoring du sport par l'industrie de l'alcool peut être téléchargé. Ce rapport fait partie du projet européen AMMIE (Alcohol Marketing Monitoring in Europe), dont le volet pour la Suisse est soutenu par l'Office fédéral de la santé publique. Vous pouvez trouver des informations complémentaires sur le thème du sponsoring sportif par l'industrie de l'alcool dans la dernière édition en ligne de Grand Angle.

    Addiction Info Suisse en bref Addiction Info Suisse entend prévenir ou réduire les problèmes liés à la consommation d'alcool et d'autres substances psychoactives ou à des comportements susceptibles d'entraîner une addiction. Elle conçoit et met en place des projets de prévention et s'engage dans la politique de la santé et la recherche psychosociale. Addiction Info Suisse est une organisation privée, indépendante de tout parti politique, reconnue d'utilité publique. Addiction Info Suisse est active au niveau national et collabore avec des institutions au plan international. Notre nom se décline aussi en trois autres langues: Sucht Info Schweiz, Dipendenze Info Svizzera et Addiction Info Switzerland.

    Vous trouverez ce communiqué de presse sur le site Internet d'Addiction Info Suisse: http://www.addiction-info.ch/medien/pressemeldungen/

Contact: Donatella Del Vecchio Porte-parole ddelvecchio@addiction-info.ch   Tél.: 021 321 29 84



Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: