Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Attention aux mélanges de drogues! L'Ecstasy Hotline de l'ISPA: 0800 620 620

Pour tous les amateurs de techno, le 12 août sera probablement la journée la plus chaude de cet été, puisque la Street Parade déferlera une nouvelle fois dans les rues de Zurich. Pour certains d'entre eux, cet événement va de pair avec la consommation de drogues - et souvent pas d'une seule drogue, mais d'un mélange. L'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA) met en garde contre la consommation de drogues en général et les mélanges en particulier, car les effets sont alors imprévisibles. Pour la neuvième fois déjà, l'ISPA met gratuitement à disposition son Ecstasy Hotline.

Pendant toute la durée de la Street Parade, l'équipe de spécialistes de l'ISPA propose ainsi des informations gratuites sur les effets et les risques des drogues récréatives au numéro de téléphone 0800 620 620, en allemand, du vendredi 11 août à midi jusqu'au dimanche 13 août à midi. L'expérience montre que les questions tournent autour des différentes substances et des risques qu'elles comportent. Par exemple: "Quelle est la dangerosité de l'ecstasy?" Des parents soucieux appellent aussi: "J'ai l'impression que mon fils de 17 ans prend de l'ecstasy lors de soirées techno. Que dois-je faire s'il veut aller à la Street Parade?" Le message principal des spécialistes de la prévention est le suivant: il n'y a pas de consommation de drogue sans risque! Si l'on entend fêter sans risque, il vaut mieux donc ne toucher à aucune drogue. Les personnes qui, dans le cadre de ces grandes manifestations, sont tentées d'y goûter "juste une fois" sont aussi les plus mal informées des effets des drogues et encourent donc de graves dangers. Si l'on décide malgré tout de prendre de la drogue, il faudrait suivre les conseils de réduction des risques donnés dans le dépliant de l'ISPA "Just mix music - don't mix drugs".

La cocaïne est toujours à la mode

Lorsque l'on consomme plusieurs drogues en même temps, les effets de chacune d'entre elles sont modifiés. On doit ainsi s'attendre à des effets accrus ou inattendus, entraînant des risques particulièrement graves pour la santé. Combinées avec l'alcool, les drogues peuvent aussi mettre la vie en danger; c'est le cas par exemple du GBH/GBL (gamma hydroxybutyrate), connu aussi sous le nom de "liquid ecstasy". En 2005, la Lake Parade de Genève avait connu des cas d'intoxication dus au GHB. Les spécialistes de Streetwork à Zurich et à Bienne, de Prevtech à Lausanne et de Nuit Blanche à Genève constatent que dans les clubs et les milieux festifs de la nuit des grandes villes, à côté de l'alcool et du tabac, on y consomme également du cannabis, de l'ecstasy, de la cocaïne et des amphétamines, parfois en grandes quantités et souvent simultanément. En ce qui concerne la cocaïne, les spécialistes de la prévention et du conseil constatent une augmentation de la consommation au cours de ces dernières années. Cette drogue joue aussi un rôle important dans les milieux de la techno, qui tendent à la banaliser. C'est pourquoi la Fondation ISPA a édité le flyer "Cocaïne - la ligne étroite entre 'de temps à autre' et 'toujours plus'". Elle entend ainsi informer sur les principaux risques et faire savoir clairement que la consommation de cocaïne peut entraîner des conséquences graves. Ce flyer (plié au format d'une carte de crédit) s'adresse aux personnes qui ont déjà pris de la cocaïne ou qui envisagent de le faire. D'autres brochures d'information sur les drogues de synthèse ("Ecstasy" et "Just mix music - don't mix drugs") et sur d'autres substances peuvent être commandées auprès de l'ISPA ou téléchargées gratuitement sur Internet en format pdf (www.sfa- ispa.ch).

Vous trouverez la version intégrale de ce communiqué de presse et les liens conçernant les flyers sur le site Internet de l'ISPA: http://www.sfa-ispa.ch/index.php?IDtheme=26&IDcat7visible=1&langue=F

Information: Dwight Rodrick, secteur prévention tél. 021 321 29 86, courriel, drodrick@sfa-ispa.ch



Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: